RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Prix de gros des oignons

Publié le jeudi 25 août 2016

Evolution des prix de l’oignon pendant un an sur les marchés de Niamey.

Rédaction : Fanta Mady Cissé Safiétou / Aïssa Kimba (RECA)

Le suivi des produits maraîchers sur les marchés de Niamey a commencé en 2015, la semaine 17 (18-24 avril). Les résultats présentés dans cette note vont jusqu’à la semaine 33 (mois d’août) de l’année 2016. Sur les 60 semaines de cette période, 4 semaines n’ont pas fait l’objet de relevés, aussi les informations présentées portent sur 56 semaines. Ce suivi de l’oignon concerne les deux marchés de gros qui reçoivent de l’oignon : en premier le marché de Katako (le plus important pour les volumes) en second le marché de Djémadjé.

1. Les provenances de l’oignon sur les marchés de gros de Niamey

Présence des oignons de différentes origines par semaine sur une année (12 mois) en 2015 et 2016 sur les marchés de Niamey (semaines concernées 49).
- les oignons du Niger
- les autres origines

2. Les prix de gros sur les marchés de Niamey

Ce sont les prix du sac de 120/130 kg de Violet de Galmi provenant des régions Sud qui ont été pris. Pour les périodes où cet oignon n’était pas présent, le calcul a été fait avec le prix du sac d’oignon d’Agadez rapporté à un poids de 120 kg.

3. Comparaison des prix du sac d’oignon sur la période de fin avril à mi-septembre 2015 et 2016
- Les prix de la période de récolte de 2016 ont été nettement inférieurs à 2015 sur les marchés de Niamey (10.000 F contre 18.000 F en fin avril).
- Il a fallu attendre mi-juillet pour que le prix du sac en 2016 rattrape la même valeur qu’en 2015 (semaine 28).
- Depuis cette date, de mi-juillet à mi-septembre, le prix du sac d’oignon sur les marchés de Niamey est au même niveau ou supérieur au prix de la même période en 2015.

Télécharger la note sur les prix de l’oignon, 4 pages, 808 ko.