RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Projet PARIIS /documents environnementaux

Publié le jeudi 12 janvier 2017

AVIS DE PUBLICATION - Documents de Sauvegarde Environnementale et Sociale du projet PARIIS.

République du Niger, Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage - Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS).

Le Projet d’Appui Régional Sahel Irrigation Initiative (PARIIS) est la concrétisation de l’appel à l’action pour le développement de l’irrigation au Sahel lancé en octobre 2013 au forum de Dakar par les six Etats membres du CILSS (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) aux côtés des Commissions de la CEDEAO, de l’UEMOA, de la FAO et en présence de plusieurs organisations internationales. Ce projet sera financé par le groupe de la Banque Mondiale à hauteur de 173 millions de $US et ambitionne d’augmenter sensiblement les investissements en matière d’irrigation pour passer de 400.000 ha aujourd’hui à 1.000.000 d’ha à l’horizon 2020.

L’expansion et l’intensification des cultures irriguées nécessiteront l’acquisition d’intrants notamment les pesticides pour faire face aux ennemis de cultures et aux vecteurs de maladies inféodées à l’agriculture irriguée. L’utilisation des pesticides pour le contrôle des ennemis de cultures, des insectes vecteurs ou des mauvaises herbes peut engendrer des dommages sociaux, sanitaires et environnementaux pouvant entraver l’atteinte des objectifs du projet. La mauvaise utilisation des pesticides cause des "externalités" et consécutivement des coûts pour l’économie nationale. De nombreuses activités anthropiques de l’agriculture irriguée contribuent à la prolifération de moustiques entraînant ainsi une augmentation de la prévalence du paludisme au niveau de la population.

C’est ainsi que dans le cadre de la préparation du Projet, il est convenu de l’élaboration du document du Projet et des documents de pilotage et de Gestion dans les Pays. Parmi les documents à produire, il y a entre autres les documents stratégiques relatifs à la gestion de l’Environnement. Trois documents ont été élaborés par le PARIIS Niger conformément à la réglementation en vigueur au Niger et aux politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque Mondiale.

Pour se conformer à la législation régionale et nationale en vigueur et aux politiques de la Banque Mondiale en matière de sauvegarde plus précisément la PO 4.01 sur l’ Evaluation Environnementale et Sociale, la PO 4.04 sur les Habitats Naturels et la PO 4.09 sur la Lutte Antiparasitaire, le présent Plan de Gestion des Pestes et des Pesticides (PGPP) est élaboré dans le cadre de la mise en œuvre des activités du PARIIS.

Le PARIIS devra être en conformité avec les règlementations environnementales des six pays bénéficiaires et aussi avec les politiques de sauvegarde environnementales et sociales de la Banque mondiale. A cet effet, il devra : ­- réaliser les études sur le Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) du niveau national y compris le Cadre de politique de Réinstallation de la Population (CPRP). ­- évaluer les coûts des dits documents de manière globale sachant que les différents sous projets feront l’objet d’évaluation environnementale et sociale spécifique.

Ces trois documents PARIIS sont cités ci-dessous et ce sont les versions définitives du 12 janvier 2017 remplaçant les versions du 30 décembre 2016 :

- Un cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES)
- Un Plan de Gestion des Pestes et Pesticides (PGPP)
- Un Cadre de Politique de Réinstallation des Populations (CPRP)