RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Prix du piment sur le marché de Niamey

Publié le vendredi 2 décembre 2016

Evolution des prix du piment pendant 18 mois sur les marchés de Niamey.

Rédaction : Fanta Mady Cissé Safiétou (RECA).

Le suivi des produits maraîchers sur les marchés de Niamey a commencé en 2015, la semaine 17 (18-24 avril). Les résultats présentés dans cette note vont jusqu’à la semaine 46 (mois de septembre) de l’année 2016. Les informations présentées portent sur 69 semaines suivies. Ce suivi du piment concerne le marché Djémadjé qui est le marché de gros.

1. Les provenances du piment sur les marchés de gros de Niamey

- Les piments du Niger

  • Globalement, la production de piment du Niger est présente sur les marchés de Niamey pendant la saison sèche froide (à partir de décembre) et pendant la saison sèche chaude jusqu’à la saison des pluies (mi-août).
  • En 2015, les piments du Niger sont présents sur le marché de Niamey de la semaine 17 (mi-avril) à la semaine 33 (mi-août) puis de la semaine 49 (début décembre) jusqu’à la semaine 16 de 2016 (mi-avril) soit seulement 50% des semaines sur une période de 12 mois.

- Les autres origines

Les autres provenances trouvées sur le marché de Niamey sont le Nigeria et le Bénin. Certaines semaines, on note des arrivages du Ghana mais de manière épisodique.

Sur 12 mois, le piment du Niger est présent 50% de l’année sur le marché de Djémadjé, le piment du Bénin 50% de l’année et le piment du Nigeria 66% de l’année.

2. Les prix de gros sur le marché de Niamey

Globalement, à partir d’avril 2015, sur 12 mois, on note trois phases de prix :

  • une phase de prix à la hausse : de 10.000 F par sac à mi-avril à 75.000 F par sac à mi-août ;
  • une phase de prix à la baisse de mi-août jusqu’à mi-septembre où le sac se vend à 20.000 F ;
  • une phase de prix bas et variations modérées entre 13.000 F et 25.000 F le sac, de mi-septembre à mi-avril.

La période où les prix sont supérieurs à 30.000 F le sac s’étend sur 3 mois de juin à août 2015. Elle s’explique par une forte diminution de la production irriguée locale, à cause de la pression des ravageurs principalement, alors que la production pluviale du Nigeria et du Bénin n’est pas encore disponible sur le marché.

3. Comparaison des prix du sac du piment sur la période de fin avril à mi-septembre 2015 et 2016

  • Les prix de la période 2016 ont été nettement inférieurs à 2015 sur le marché de Niamey : autour de 10.000 F par sac pendant la période de prix bas de 2016 contre une moyenne de 20.000 F par sac pendant la même période de 2015.
  • La hausse des prix a été beaucoup plus précoce en 2016 (début mai) par rapport à 2015 où cette hausse a eu lieu à la mi-juin (6 semaines ou un mois et demi de décalage).

Télécharger la note suivi des prix du piment, 5 pages, 1 Mo.

Répondre à cet article