RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Poudre de tomate /Made in Niger

Publié le mardi 28 février 2017

De la tomate en poudre « made in Niger » à la conquête du marché de Niamey.

Article paru dans le journal du SAHEL-Niger du 28 février 2017, rédaction RECA.

C’est une belle histoire ! Alfari Bonkano Yacouba a fait ses études à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, un diplôme en agronomie, option phytotechnie. La phytotechnie est l’ensemble des sciences et techniques qui étudient la production des plantes cultivées. En fait ce n’est pas la production des plantes qui passionne Alfari mais leur transformation.

Encore étudiant en cinquième année, Alfari décide de créer sa propre entreprise. Il sélectionne une idée : transformer la tomate fraiche produite au Niger en concentré de tomate qui est massivement importé. Rapidement il se rencontre qu’il y a déjà eu des tentatives de création d’usines de concentré de tomates au Burkina Faso, Ghana, Bénin, etc., mais que cela n’a jamais marché. Il garde l’idée de transformer la tomate mais s’oriente vers la fabrication de poudre de tomate qui pourrait peut-être concurrencer les concentrés.

Il se met alors à étudier tous les systèmes utilisés pour le séchage pour trouver le meilleur procédé pour sécher les tomates. Au cours de cette phase d’étude, il relève des problèmes sur le séchage au niveau de la source de chaleur et du système de ventilation. Il se lance donc dans l’amélioration du séchage et conçoit son propre procédé. A ce stade-là, Alfari ne donnera pas plus d’explications car il a déposé un brevet auprès de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) pour son invention.

Il créé sa société YAB-Production en 2015 et commence la fabrication de poudre de tomate… mais sans grand succès. Le produit est nouveau et en plus l’emballage n’est pas adapté et peu attractif pour les consommateurs. Il présente quand même son idée et son produit sur les médias sociaux, et cela marche. Il sera contacté par différentes personnes du Mali, de Côte d’Ivoire ou du Sénégal pour venir développer son procédé dans leurs pays, mais cela ne l’intéresse pas. Il veut rester travailler au Niger.

Un groupe de Nigériens, créateur du Fonds d’Investissement pour le Développement du Niger (FIDENI), dont le but est d’appuyer les jeunes entreprises innovantes, a également vu son article sur le net et le contacte. Après un temps de négociations, ce fonds d’investissement rentre dans le capital de la société qu’il a créé et apporte du capital et surtout un accompagnement sur la gestion et le marketing. A la même période, au cours d’une réunion « d’incubateurs d’entreprise » au Ghana, il rencontre des personnes qui, séduites par son projet et son dynamisme, lui apporte les coups de pouce nécessaires. Cela sera d’abord une Ghanéenne qui fera gratuitement le design de son futur emballage (photo) et une personne qui le mettra en contact avec une entreprise chinoise qui propose des emballages adaptés car ses tentatives pour trouver un fournisseur au Nigeria et au Ghana n’avaient rien donné.

L’entreprise est toujours logée dans la maison familiale mais la production a commencé en 2016. La poudre de tomate est vendue en petits sachets de 10 grammes à 50 F.CFA au consommateur. C’est un choix stratégique pour viser l’ensemble des consommateurs même ceux avec un pouvoir d’achat limité. Le produit est parti à la conquête du marché de Niamey. Les quantités transformées sont encore limitées avec 2,5 tonnes de tomate fraiche transformée par semaine. Les achats sont faits auprès de producteurs locaux et concerne de la tomate de première qualité. L’entreprise a créée 4 emplois permanents plus des emplois temporaires. C’est la phase de développement qui commence avec un objectif de 50 tonnes transformées par semaine mais pour cela il faudra investir dans un local et du matériel.

Au niveau du RECA, nous avons acheté des sachets en poudre pour prendre l’avis des spécialistes cuisine de nos foyers respectifs. Les avis sont unanimes : cela remplace parfaitement le concentré de tomate et la poudre colore parfaitement la sauce. YAB-Production est présent au SAHEL 2017.

Télécharger la page du journal, 1 page, 563 Ko.

1 Message

Répondre à cet article