RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Journal 5 du SAHEL 2017

Publié le mardi 4 avril 2017

SAHEL Niger 2017 – Le Journal du Salon n° 05

Le numéro 5 est la suite du journal de la 3ème édition du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage - SAHEL Niger 2017 rédigé par le RECA.

Au sommaire du numéro 5 :

-  La reine du lait de Chamelle

Le lait de chamelle est commercialisé par Mme Wouro Habsou sous sa forme naturelle. Il est sans arôme, sans sucre, sans colorant, sans conservateur et possède un goût authentique. D’un point de vue thérapeutique, ce lait permet de lutter contre le diabète, l’ulcère, l’asthme, etc.

-  Une excellente nouvelle : des particuliers nigériens s’occupent de la récupération et le recyclage des sachets plastiques

La société « Niger plastique » basée à Niamey propose des poubelles de contenance qui peuvent être déposées dans les endroits publiques. Cette société se charge aussi de la collecte et du recyclage des déchets plastiques qu’elle transforme en sac à main.

-  La BAGRI partenaire du HC 3N pour le FISAN

Plusieurs institutions financières se sont engagées pour développer le crédit agricole dans le cadre de la Facilité 1 du FISAN (soutien au crédit agricole). En 2016, la BAGRI a accordé 1.100 crédits agricoles d’investissement dans le cadre du FISAN.

-  La Compagnie des Intrants Agricoles du Togo au SAHEL 2017

La Compagnie des Intrants Agricoles du Togo (CIAT) est spécialisée dans la production et la commercialisation des engrais chimiques. Sur son stand étaient exposés du NPK, DAP et urée.

-  La région d’Agadez et ses épices au SAHEL-Niger 2017

La région d’Agadez propose aux visiteurs du SAHEL des épices qui sont à la fois des condiments mais aussi des plantes médicinales.

-  Les sacs filets pour la commercialisation l’oignon du Niger : une progression régulière

Cette initiative est l’œuvre de M. Ibrahim Zanguina à travers son entreprise "Husa’a" qui commercialise des petits sacs filets. Ces sacs servent pour la commercialisation sur le marché intérieur du Niger où le sac filet est en train de s’imposer progressivement.

-  Compost Niger pour développer l’agroécologie

Mme Pauline Duraman a étudié en Belgique. De retour au pays, elle décida de créer l’ONG ASE/Niger pour produire du compost à base de fumier et de déchets organiques. Ce produit peut réduire les coûts et la dépendance des producteurs vis-à-vis des technologies moins durable, plus problématique et qui viennent de loin.

-  RENOPI : votre partenaire de proximité en conseil agricole

Le salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage (SAHEL) est aussi un espace où acteurs et professionnels du monde rural se font connaître. Ainsi, la rédaction du journal vous fait découvrir le RENOPI, une organisation qui œuvre dans l’accompagnement des producteurs nigériens.

Télécharger le Journal n° 5, 6 pages, 1,6 Mo

En-tête J5

Répondre à cet article