RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Bulletin agro-météo juin 2017 (3)

Publié le mardi 11 juillet 2017

Bulletin Agro-Hydro-Météorologique décadaire / 3ème Décade du mois de juin 2017.

Rédaction : Groupe de travail pluridisciplinaire (GTP-Niger) / Chef de file du groupe : Direction de la Météorologie Nationale du Niger.

Situation pluviométrique

La troisième décade du mois de juin 2017 a été marquée par de précipitations faibles à modérées, sur la majeure partie du pays. On note également une légère baisse des précipitations comparativement à la décade précédente :
- plus de 50 mm en un jour, soit moins de 20 mm à la 2è décade ;
- cumul décadaire varie entre 25 et 107 mm comparativement à la 2è décade où il oscillait entre 50 et 200 mm .

Le cumul pluviométrique saisonnier au 30 juin 2017 varie entre 100 et 315 mm dans les zones les plus arrosées.

Situation agrométéorologique

La situation agrométéorologique a été marquée par des conditions hydriques favorables à la germination des semis et au développement des cultures. Il s’agit principalement de :
- la poursuite des opérations de semis et le développement des jeunes plantules dans les zones ayant déjà semées ;
- une satisfaction des besoins en eau des cultures (80 et 100%) sur la majeure partie de la bande agricole ;
- des réserves en eau du sol de l’ordre de 30 mm par endroits sur toute la bande agricole ;
- des conditions thermiques caractérisées par des températures moyennes au sol variant entre 28 et 36° C et dans l’air entre 28 et 32° C.

Situation agricole

A la faveur des pluies enregistrées dans plusieurs localités du pays au cours de cette décade, beaucoup de villages ont bouclé les semis de mil. La situation phénologique est dominée par la levée avancée et un stade avancé de montaison (observé dans la région de Dosso) pour le mil. Le sorgho est à dominance au stade de la levée avancée. Pour le niébé et l’arachide, les stades varient de la levée à la croissance (observé dans la région de Maradi).

Sur le plan phytosanitaire, les conditions humides ont permis le développement de certains ravageurs mais de faible ampleur.

Quant aux prix des produits, ils affichent une stabilité, exceptés pour le mil et le niébé qui sont en hausse respectivement de 2% et 4% par rapport à la décade précédente.

Situation pastorale

Sur le plan pastoral, on note une situation alimentaire du cheptel difficile voir préoccupante particulièrement au niveau des bandes pastorales des régions d’Agadez, Maradi, Tahoua et Zinder.

Concernant les points d’eau, l’abreuvement s’effectue aussi bien au niveau des points d’eau souterrains (puits, forages) que des eaux de surface (Fleuve, et mares et marigots formés à la suite des précipitations). Cependant, on note le tarissement d’une mare importante en zone pastorale de Maradi (mare d’Akadaney) suite au l’abdication de la digue de retenue d’eau.

Au sommaire : quatre principaux points

- situation météorologique : des précipitations faibles à modérées sur la majeure partie du pays ;
- situation agricole marquée par la généralisation des semis dans les zones de production ;
- situation hydrologique caractérisée une évolution positive au niveau de la plupart des systèmes hydrologiques ;
- situation pastorale.

Télécharger le bulletin décadaire n°3, 4 pages, 777 Ko.

Répondre à cet article