RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Bulletin pastoral juillet 2017 (1)

Publié le vendredi 14 juillet 2017

Bulletin pastoral 1ère décade juillet 2017.

Rédaction : Direction Générale de la Production et des Industries Animales (DGPIA-Niger) / Chef de file du groupe : Direction du Développement Pastoral.

La situation pastorale au cours de la 1er décade du mois de juillet 2017 évolue normalement sur l’ensemble du territoire national comme l’atteste les hauteurs de pluies enregistrées ces derniers jours dans les régions de Dosso, Maradi, Niamey et Tillbéri.

Sur le plan pluviométrique on note que sur 218 postes pluviométriques dont les données sont parvenues, 64% sont excédentaires contre 36% déficitaires. A cela s’ajoute la présence des poches insuffisamment arrosées dans quelques départements de la zone pastorale

Situation des pâturages

Sur le plan des pâturages, le stade phénologique varie de la levée, au tallage (chez les graminées). Un début de ramification est également observé chez les légumineuses par endroits.

L’alimentation du bétail en zone pastorale, est composée en grande partie de pâturage résiduel et ligneux fourragers, de la production herbacée et les résidus agricoles en stock. En zone agricole, les enclaves pastorales, les massifs forestiers, et les zones de la vallée du Niger constituent principalement les espaces de pâturage pour le bétail.

En dépit de cela, la situation alimentaire du cheptel reste difficile voir préoccupante par endroits dans certains départements des régions de Diffa, Maradi, Tahoua et Zinder.

Complément alimentaire

Concernant la complémentation alimentaire des animaux, celle-ci est basée sur les sous produits ménagers et industriels disponibles sur les marchés. L’Etat à prévu de positionner 35 022 tonnes d’aliments pour bétail en collaboration avec ses partenaires dans le cadre du programme de soutien à la campagne pastorale 2016-2017.

Etat d’embonpoint des animaux

L’état d’embonpoint des animaux s’est dégradé pour toutes les espèces animales dans toutes les régions du pays. Mais avec l’installation de la saison hivernale, il connaît un début d’amélioration et reste passable.

Les termes de l’échange

Pour cette décade le terme de l’échange est en défaveur de l’éleveur au niveau toutes les régions excepté certaines partie des région d’Agadez, Dosso, Niamey et Tillabéri.

Au sommaire

- les pluies ;
- les pâturages ;
- les complémentations alimentaires ;
- les points d’eau d’abreuvement ;
- les mouvement et concentration des animaux ;
- l’état d’embonpoint des animaux ;
- la situation sanitaire du cheptel ;
- les termes de l’échange ;
- les phénomènes exceptionnels.

Télécharger le bulletin décadaire n°3, 4 pages, 649 Ko.

Répondre à cet article