RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Des pépiniéristes à Niamey

Publié le mercredi 4 avril 2018

Diagnostic des pépiniéristes maraîchers dans la Communauté Urbaine de Niamey.

Rédaction : Mme Iboune Mariama (CRA Niamey) / Mars 2018.

Depuis plusieurs années, le suivi des producteurs maraîchers de Niamey, mais aussi des communes limitrophes de la région de Tillabéry indique que des producteurs achètent de plus en plus des plants maraîchers des différentes cultures « prêts à être repiqués » plutôt que de les produire eux-mêmes en pépinières. Cela semble une évolution « normale », rencontrée dans d’autres pays, qui correspond à une spécialisation de certains producteurs dans la production des plants. Cette pratique doit permettre aux producteurs d’acheter des plants de qualité, élevés dans des conditions optimales.

Cela se justifie amplement car, très souvent, la pépinière est un « point faible » des producteurs maraichers. La pépinière doit permettre de produire des plants robustes et sains (sans attaques d’ennemis des cultures). Si l’on fait une mauvaise pépinière, on peut déjà perdre 30% du rendement de la culture avant le repiquage.

La Chambre Régionale d’Agriculture de Niamey en partenariat avec la Fédération des coopératives maraichères du Niger (FCMN Niya), a lancé une première enquête pour mieux cerner cette pratique qui se développe rapidement.

Le diagnostic réalisé a fait ressortir que la spécialisation de pépiniériste a connu une nette progression durant les cinq dernières années dans et en périphérie de la ville de Niamey. De nombreux producteurs maraichers, dans un rayon de 50 voir 100 km se déplacent pour acheter des plants prêts à repiquer.

Le diagnostic a fait ressortir aussi la diversité des espèces et variétés qui sont produites et vendues à Niamey et ses alentours. Cette spécialisation est conforme aux évolutions des pratiques maraichères dans de très nombreux pays. Compte tenu de l’importance d’avoir des plants robustes et sains pour garantir une bonne production, de nombreux producteurs préfèrent acheter des plants chez des pépiniéristes professionnels.

Malheureusement, les visites effectuées indiquent qu’il y a bien une spécialisation de producteurs comme pépiniéristes mais pas encore une professionnalisation. Des propositions sont faites pour chercher à améliorer les pratiques des pépiniéristes.

Télécharger la note CRA / FCMN Niamey, 7 pages, 535 Ko.

Répondre à cet article