RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

FTE Courge /Zinder

Publié le mardi 21 août 2018

Fiche technico-économique pour la culture de la courge Bagobira / Région de Zinder.

Rédaction : Mahamane Laouali SOULEY, Aimée TCHOKANAKA, Salissou OUSMANE, Cheik Ahmadou BELLO / CRA Zinder / Version Août 2018.

La courge, Kabewa en Houassa, est une culture que l’on retrouve sur tous les sites de production maraîchère de la région de Zinder.

Les parcelles exploitées varient de 250 m2 à 2 500 m2. En moyenne, pour 2 500 m2, un cycle de production de la courge dure 90 jours et donne un rendement de 24 Kwarya (12 tonnes) avec des récoltes pouvant s’échelonner sur 6 mois. Elle permet de dégager une marge brute de 1.668.500 F.CFA pour 131.500 F.CFA de charges.

Le transport (charrette) des courges vers les marchés locaux et le carburant/vidange sont les principales charges opérationnelles. Les besoins en trésorerie varient selon les travaux culturaux.

Les coûts de la main d’œuvre représentent 6% des charges opérationnelles. Attention, les données sont issues des exploitations familiales où la main d’œuvre est principalement celle de l’exploitation. Si une personne doit prendre de la main d’œuvre pour l’ensemble des opérations, les charges de main d’œuvre seront beaucoup plus importantes.

L’unité de vente est la « Kwarya » et compte 100 unités de courge dont le prix varie de 60.000 à 130.000 F (Suivi des flux des produits à Guidimouni 2013-2016, CRA Zinder).

Le bassin de Guidimouni est un des plus importants en termes de production de courges. Les prix sont les plus abordables et stables par rapport aux autres marchés comme Matamèye et Doungou. Les données de suivi de flux sur le marché de Guidimouni sont considérées comme référence avec un prix moyen de 75.000 F.CFA par Kwarya comme prix de vente.

Télécharger la fiche technico-économique courge, 3 pages, 289 Ko.

Répondre à cet article