RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

ECOWAP / PRIA 2011-2015

Publié le lundi 14 juin 2010

ECOWAP - CEDEAO / Résumé du Plan Régional d’Investissement pour la mise en oeuvre des programmes mobilisateurs 2011 - 2015

L’opérationnalisation de l’ECOWAP/PDDAA repose sur la mise en oeuvre de deux catégories de programmes complémentaires :

- les Programmes d’investissements nationaux (PNIA),
- et un Plan régional d’investissement pour la mise en oeuvre des Programmes mobilisateurs au niveau régional.

Le Plan Régional d’Investissement pour la mise en oeuvre des programmes mobilisateurs constitue le programme régional de développement agricole pour la période 2011 -2015.

Il est conçu sur la base des prérogatives de la CEDEAO, institution régionale d’intégration économique et politique. Il prend en charge les dimensions régionales des politiques et programmes agricoles des 15 États membres.

Au niveau régional, les Programmes mobilisateurs-ECOWAP/PDDAA combinent des investissements, essentiellement immatériels, et des réformes de politiques publiques (instruments et mesures). Ils complètent les PNIA, prennent en charge les dimensions régionales, gèrent les interdépendances entre les pays et organisent leur coopération sur des questions communes.

Ce document constitue la synthèse du Plan Régional détaillé. Il donne une vue d’ensemble du plan mais la consultation du Plan Régional d’Investissement détaillé reste indispensable à une compréhension fine de la stratégie régionale.

Les objectifs

L’objectif général du plan régional d’investissement pour la mise en oeuvre des programmes mobilisateurs est de « moderniser l’agriculture pour la souveraineté et la sécurité alimentaires dans une perspective d’intégration régionale ».

Il a pour finalité l’accélération de la croissance économique pour réduire la pauvreté, contribuer à une meilleure répartition de la richesse et assurer la préservation des ressources naturelles et de l’environnement.

Il est structuré autour de trois objectifs spécifiques :

- la promotion des produits stratégiques pour la sécurité et la souveraineté alimentaire ;
- la promotion d’un environnement global favorable au développement agricole régional ;
- la réduction de la vulnérabilité et la promotion de l’accès durable des populations à l’alimentation.

44 pages