RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Fil. viande /Etude compétitivité

Publié le vendredi 21 janvier 2011

Etude sur la compétitivité des filières "viande rouges / cuirs et peaux"

Rapport final - Projet de développement des Exportations et des Marchés agro-sylvo-pastoraux (PRODEX), décembre 2008 - 88 pages et annexes, 708 Ko.

Etude réalisée par Dr. Almouzar Mohaly MAÏGA, Consultant Principal, Mr. Ibrahima DIANE, Dr. Ibrahim MAZOU, Dr. Aboubacar DJIBRILLOU.


Situé en plein cœur du Sahel, le Niger est un pays d’élevage par excellence. Sa vocation d’exportateur de viande, tous circuits confondus est très bien connue sur le plan régional, voire international. Si le circuit mort s’est arrêté dans les années 90 avec la liquidation de la Société Nationale d’exploitation des ressources animales du Niger (SONERAN), le circuit vif est resté très actif, représentant la deuxième source de devises pour le pays, après les industries extractives. Malgré la forte contribution de ce circuit vif à l’équilibre de la balance commerciale, force est de reconnaître que son exploitation génère de nombreux désavantages notamment la non création de valeur ajoutée, la perte des cuirs et peaux et surtout du cinquième quartier, denrée très prisée dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et qui peut faire l’objet d’un commerce actif.

Le Niger traditionnellement producteur et exportateur de viande vers les pays côtiers a progressivement perdu des parts de marché importants. Compte tenu de cette situation, de nombreuses questions sont soulevées. Comment reconquérir les parts de marché perdues et quelle stratégie faut-il développer pour gagner d’autres parts de marché ? Ces questions posent la problématique de la compétitivité de la viande rouge au Niger.

Télécharger l’étude