RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Moringa /prix à Maradi

Publié le lundi 28 mars 2011

Note sur la variation du prix du Moringa à Maradi

Rédaction : Abdou Hima, Responsable du Développement des Affaires et des Systèmes du marché/ Projet d’Appui au développement de la chaîne de valeur du moringa au Niger.

Le marché de Maradi est le plus grand marché de Moringa séché et précuit au Niger. Le Moringa séché provient d’une part du bassin de production de Maradi, constitué de la vallée du « Goulbi Maradi » et des 512 ha d’aménagements hydro agricoles, et d’autre part du Nigeria.

La production de Maradi est importante. Elle est destinée à la commercialisation et à la consommation locale. Le Moringa est commercialisé sous deux formes : le « séché » et le « précuit ». Cette note ne traite que du Moringa séché, produit et commercialisé dans le bassin de production de Maradi.


Moringa séché et Moringa précuit

Pour se conserver et voyager sur de longues distances, le Moringa est commercialisé sous deux formes : séché ou précuit.

Le Moringa séché : après la récolte, qui consiste à arracher les tiges des feuilles des pieds de Moringa, les tiges avec leurs feuilles sont étalées dans une aire aménagée pour le séchage. Le séchage prend une journée en période de forte chaleur. L’effeuillage se fait en secouant délicatement les tiges, puis, les feuilles séchées de Moringa sont entassées et triées afin de prélever les impuretés (c’est le nettoyage) avant la mise en sac.

Le Moringa précuit : la préparation du Moringa précuit se fait selon les étapes suivantes : récolte, effeuillage, cuisson, séchage et mise en sac. Ce processus peut prendre deux à trois jours selon la période. Le Moringa précuit peut se conserver en bon état pendant 6 mois. La précuisson du Moringa est utilisée comme stratégie commerciale des transformatrices permettant de différer la vente du Moringa afin d’obtenir un meilleur profit.

Par exemple en septembre la tia de Moringa est vendu 350 F.CFA alors qu’après 5 mois (mars, avril..) de conservation, la même tia est vendu à 1.000 F.CFA par les femmes transformatrices, soit une augmentation de 285%. Mais, les femmes sont limitées dans cette stratégie par le manque de fonds de roulement.

Notons que le Moringa précuit présente deux principaux avantages par rapport au séché :
- Pour un même volume de feuilles fraiches, on obtient un volume quatre fois moins important avec le précuit par rapport au Moringa séché. Donc le Moringa précuit est plus facile à stocker et à transporter ;
- La préparation du Moringa précuit est beaucoup plus rapide pour le consommateur que le Moringa séché. Ce qui expliquerait l’intérêt que la clientèle citadine manifeste pour ce produit. Dans la région de Maradi, les femmes font plus du Moringa séché que du précuit.

Par rapport à la commercialisation du Moringa séché sur le marché de Maradi, qui fait l’objet de la présente note, on distingue deux niveaux.

Lire la suite de la note, 4 pages, 290 Ko.