RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Formation rédacteurs de MP

Publié le vendredi 21 octobre 2011

Formation pour appuyer l’élaboration des microprojets du FAR Diffa

Le Fonds d’Appui Régional (FAR) s’inscrit dans la composante 2 du PASR, programme intitulée « Appui au secteur rural des régions de Diffa et de Zinder dans le contexte de la SDR ».

La composante a pour objectif général de contribuer à créer les conditions favorables pour que des individus ou des organisations de producteurs puissent développer leurs activités productives dans la perspective d’une gestion durable des ressources.

Une grande partie du financement de la Composante est dirigée sous forme de subventions à l’endroit des producteurs et de leurs organisations des régions de Zinder et de Diffa. L’octroi de la subvention est basé sur le principe d’un appui à la demande. Le FAR, qui peut être sollicité par des porteurs de microprojets sur une base compétitive, constitue l’outil opérationnel de cet appui à la demande.

Les demandes éligibles au FAR sont les microprojets d’infrastructures ou « productifs », c’est-à-dire des initiatives qui contribuent, directement ou indirectement, au développement des activités productives : agricoles, pastorales, sylvicoles ou halieutiques.

Un porteur de projet est défini comme une personne physique ou morale qui identifie et formule un projet à son profit ou à celui de ses membres (cas des OP) ou de ses administrés (cas des collectivités décentralisées). A ce titre, le porteur de projet est responsable de l’initiative, du processus de formulation, de la présentation aux instances de sélection et de la maîtrise d’ouvrage du microprojet.

Quatre principales catégories de “Porteurs de projets” seront retenues :
- les structures professionnelles du secteur rural (Groupe de producteurs, OP reconnues, Unions et fédérations, groupements de femmes rurales, …) ;
- les producteurs individuels ;
- les Collectivités décentralisées aux différentes échelles ;
- les associations d’usagers.

La Formulation du dossier de microprojet

Les porteurs des microprojets sont responsables de la formulation de leur dossier. Il est supposé que les structures et personnes potentiellement impliquées aient bénéficié, au préalable, à travers les actions des STD, des CRA et COFO, des informations sur les procédures à suivre pour accéder à une subvention à travers le FAR.

Pour formuler leurs dossiers, les porteurs des microprojets utiliseront les fiches standardisées.

- Voir les Fiches de présentation de microprojets pour financement du Fonds d’Appui Régional du PASR pour la région de Zinder
- Voir la Fiche de présentation de microprojets du Fonds d’Appui Régional du PASR pour la région de Diffa

Appui méthodologique à la formulation des dossiers

Dans la formulation de leurs microprojets, les porteurs peuvent se faire assister, sur un plan méthodologique notamment, par une structure d’appui (Services techniques déconcentrés, Communes, CRA, COFO ou autres). Les éventuels coûts de cet appui méthodologique doivent être supportés dans le cadre des appuis financiers que reçoivent les structures d’appui citées déjà à travers le PASR ou par les porteurs des microprojets eux-mêmes, ce qui est le cas le plus général.

En application des procédures de la coopération danoise, qui interdisent le principe de préfinancement, le coût de cet appui méthodologique à la formulation des microprojets ne pourra pas être récupéré à posteriori à travers la subvention accordée à l’issu du processus de sélection.

La qualité du processus de formulation des microprojets fait partir des critères de sélection.

C’est pour cela que l’appui méthodologique fourni par les structures d’appui doit notamment porter sur (i) l’implication de tous les bénéficiaires potentiels du microprojet concerné, (ii) la clarification du véritable besoin, (iii) l’identification de la solution appropriée, en phase avec les projets éligibles du FAR, ainsi que (iv) le dimensionnement de l’appui demandé, en fonction de la capacité d’absorption et surtout de la capacité de contribution financière du porteur du projet selon les modalités du code de financement.

Dans la pratique, les organisations de producteurs sollicitent des personnes ressources de proximité pour les aider à formuler leurs dossiers. Ces personnes peuvent être des « privées », des agents des services techniques de la Commune, des personnes d’ONG, etc. Ils sont maintenant couramment appelés des « rédacteurs ».

En juillet 2011, la Chambre Régionale d’Agriculture de Diffa a organisé une séance de formation / information à l’attention des « rédacteurs » devant apporter un appui à la formulation et à la rédaction de microprojets, à la demande des porteurs. Cette formation a réuni une quarantaine de participants, dont la moitié avait déjà « formulé et rédigé » des microprojets en 2010.

Vous trouverez ci-dessous les différentes parties de cette formation :

- Partie 1 : Présentation et analyse de deux microprojets
- Partie 2 : Montage du PASR et son importance (approche programme), rôle partagé des différents acteurs
- Partie 3 : Le FAR ce qui peut et ne peut pas être financé / éclairage à partir de cas concrets / L’esprit d’un microprojet
- Partie 4 : Maitrise d’ouvrage et maitrise d’oeuvre des microprojets des OP
- Partie 5 : Les différentes étapes et rôles des acteurs dans la mise en oeuvre des mocroprojets
- Partie 6 : Bilan des microprojets 2010