RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Nouveau dispositif d’appui-conseil

Publié le jeudi 22 décembre 2011

Dispositif Intégré d’Appui Conseil pour le Développement Rural (DIAC/DR)

La phase d’expérimentation du nouveau dispositif d’appui conseil est lancée.

Cette note a été rédigée par le RECA pour l’information des Chambres d’Agriculture et des OP, conformément à ses missions. Ces informations ne peuvent engager le SE/SDR qui supervise ce programme, dont seuls les documents sont officiels.

Lors du processus de révision de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté en 2007, le groupe thématique Développement Rural a identifié huit priorités de l’action publique dans le domaine du développement rural pour la période 2007-2009, parmi lesquelles, la mise en place d’un Dispositif Intégré d’Appui Conseil pour le Développement Rural (DIAC/DR).

Le Comité Interministériel de Pilotage de la SDR (CIP/SDR) a commandité une étude pour la mise en place d’un nouveau dispositif, sous la supervision du Secrétariat Exécutif de la SDR et avec l’appui technique et financier de la FAO, de l’Union Européenne et du Programme d’Actions Communautaires.

Cette étude a été conduite en deux étapes à savoir : l’analyse diagnostique du système d’appui conseil existant, qui a concerné l’ensemble des acteurs intervenant dans l’appui conseil, et, sur la base des résultats de l’analyse diagnostique, une proposition d’un nouveau dispositif a été élaborée.

Les résultats des différentes étapes de l’étude (diagnostic et proposition du nouveau dispositif) ont été partagés avec les acteurs, notamment à travers des ateliers régionaux (mars 2010). Le document provisoire a été soumis à un atelier national d’enrichissement et de validation qui a rassemblé à Niamey les 26 et 27 octobre 2010 l’ensemble des acteurs concernés dont les organisations professionnelles agricoles.

Voir la note du RECA rédigée à l’occasion de cet atelier (octobre 2010).

Démarrage de la phase pilote de mise en œuvre

La phase initiale de 5 ans commencera par l’expérimentation du dispositif dans 9 communes pilotes sur une période de 15 mois avant sa généralisation à l’ensemble des 266 communes que compte le pays. Elle devrait démarrer en janvier 2012.

Lire l’intégralité de la note, 3 pages, 325 Ko