RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Traitements pesticides /Diffa

Publié le mercredi 1er février 2012

Observations sur les pratiques des producteurs en matière de protection phytosanitaire du poivron

Rédaction CRA Diffa et RECA Niger

Cette note rassemble les observations ponctuelles, effectuées par les techniciens et des élus de la Chambre d’Agriculture de Diffa au cours de visites des parcelles de poivron et d’entretiens avec des producteurs. Il ne s’agit donc pas d’une enquête exhaustive. Le contenu de cette note devra être confirmé et complété.

Le poivron doit représenter 80% des cultures irriguées de la vallée de la Komadougou qui traverse 5 communes de la région de Diffa. La situation des producteurs de poivron est inquiétante. Les pertes enregistrées pour la campagne 2011 – 2012, à cause des ravageurs et maladies, sont très importantes : des producteurs réalisent une seule récolte, et un grand nombre s’arrête à trois alors qu’ils devraient avoir 5 à 6 récoltes. Ces pertes semblent en augmentation et les traitements phytosanitaires peu efficaces, malgré le nombre élevé de traitements que réalisent certains producteurs.

La Chambre d’Agriculture de Diffa, en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN) et la Direction Générale de la Protection des Végétaux (DGPV), a placé la formation et le conseil aux producteurs sur la protection phytosanitaire et la lutte intégrée comme priorité de son plan annuel d’activités 2012.

Lire la suite et télécharger la note, 5 pages, 418 Ko.