RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Manuel des banques de céréles (1)

Publié le mercredi 22 février 2012

Manuels des banques de céréales / Partie 1

Une banque de céréales (BC) est une entreprise à caractère associatif ou de type coopératif, initiée par un groupe bien défini de villageois qui est pleinement responsable pour sa gestion. Les villageois assument la responsabilité de gérer eux-mêmes un stock de céréales, situé dans leur village.

PROCESSUS DE MISE EN PLACE D’UNE BANQUE DE CÉRÉALES

1. Les villageois qui décident de créer une banque se réunissent et ouvrent un cahier (type cahier d’écolier) dans lequel ils enregistrent les noms et les cotisations (en argent et en céréales) des hommes et des femmes intéressés.

2. Ils élisent un comité provisoire, qui va coordonner les travaux pour la construction du magasin. Ce magasin, d’une capacité moyenne de 20 tonnes, est construit avec des matériaux locaux. Selon les traditions, les villageois s’organisent en groupes de travail assurant le banco, l’eau, la fabrication des briques, la construction proprement dite et éventuellement le bois pour le toit. Dans certaines régions existent des maçons spécialisés en construction sans bois. Le plus souvent les villageois engagent un maçon traditionnel chargé de diriger le chantier.

3. Une fois le magasin construit, les villageois élisent le comité de gestion de la banque. Un certain nombre de critères sont préalablement établis, permettant aux hommes et aux femmes propriétaires de la banque de se présenter comme candidats et de voter pour choisir les personnes les plus aptes pour chacun de postes de gestion à pourvoir. Il est hautement recommandé de respecter la parité hommes/femmes dans ce processus.

4. Les membres ainsi élus aux tâches de gestion sont formés aux opérations de la banque.

5. Une formation participative appropriée est indispensable pour assurer une gestion correcte de la banque. Elle permet de prévoir les risques et d’établir le mode de fonctionnement unanimement approuvé par tous les membres.

Cette série de "guides" présentent toutes ces étapes, les contenus des différentes phases (animations, formations) accompagnés d’exemples. Un travail complet pour les animateurs ou les responsables des OP qui s’engagent dans la création d’une banque céréalière.

Ces outils ont été réalisés par le Programme Cadre de Lutte Contre la Pauvreté au Niger, avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Programme Alimentaire Mondial (PAM), Bureau International du Travail (BIT), Fonds d’Equipement des Nations Unies (FENU), Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Fonds Belge de Survie (FBS) et Bureau des Services d’Appui aux Projets des Nations Unies (UNOPS).

- Manuel des banques de céréales / Outils de formation télécharger ici, 10 pages, 200 Ko
- Guide 1 : Diagnostic des villages demandeurs des banques de céréales / Guide d’étude rapide télécharger ici, 25 pages, 258 Ko
- Guide 2 : Formation au diagnostic des villages demandeurs des banques de céréales / Guide du formateur télécharger ici, 11 pages, 213 Ko
- Guide 3 : Atelier d’information avec les villages demandeurs de banques de céréales / Guide du formateur télécharger ici, 21 pages, 213 Ko
- Guide 4 : Appui à l’élection des comités de gestion et de contrôle des banques de céréales / Guide de l’animateur télécharger ici, 37 pages, 216 Ko

Accéder à la seconde partie (5 documents) en cliquant ici...