RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

PASADEM /Présentation des activités (1)

Publié le dimanche 4 novembre 2012

Note sur le Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire et au Développement dans la Région de Maradi – PASADEM / 1ère partie

Composante 1 : Amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages

Cette note a été rédigée par le RECA pour l’information des Chambres d’Agriculture et des OP à partir du document officiel du projet PASADEM disponible en ligne et téléchargeable sur le site du FIDA. Le document du projet fait 48 pages.

La note contient des extraits sélectionnés pour présenter les activités concrètes prévues par ce projet et les acteurs impliqués. Le PASADEM étant organisé autour de deux composantes techniques, cette 1ère partie présente les actions prévues dans la composante 1.

Pour une information plus complète se reporter au document de projet. Cette note ne peut engager le PASADEM, seuls les documents de ce projet sont officiels.

Le Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire et au Développement dans la Région de Maradi a pour objectif général d’améliorer les conditions de vie et de renforcer les capacités de résilience aux crises des populations rurales de 65.000 ménages ruraux autour des cinq pôles de développement économique ruraux centrés sur les marchés intermédiaires (demi-gros) de céréales, de produits maraîchers et de bétail dans 18 communes sur les 47 que compte la région de Maradi.

Le PASADEM sera mis en œuvre sur une période de 6 ans de 2012 à 2018 sur une zone d’intervention s’étalant sur 18 communes de la zone agro-pastorale de la région de Maradi, comprenant la zone d’intervention des autres projets en cours (PPILDA, IRDAR-RCI/PAC2 et PUSADER).

Composante 1 : Amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages

- Amélioration de la productivité agro-sylvo-pastorale

  • Les activités techniques d’intensification agricole seront étendues aux nouvelles zones, diffusées par des méthodes de vulgarisation participative ;
  • L’augmentation de la productivité du petit élevage ;
  • La gestion des ressources naturelles ;
  • les partenaires d’exécution.

- Accès des producteurs aux marchés ruraux de la région

  • Le développement des marchés de collecte à l’échelle des grappes de villages ;
  • Réhabilitation des marchés ruraux de demi-gros des céréales et de bétail ;
  • Les partenaires d’exécution.

- Appui aux mécanismes de résilience et à la sécurité nutritionnelle des groupes les plus vulnérables

  • Distribution de kit « intrants agro-pastoraux » pour les femmes et jeunes Kit « micro-entreprises rurales » ;
  • Greniers féminins de soudure ;
  • Diversification agricole pour une meilleure qualité nutritionnelle de l’alimentation des ménages ;
  • Réduire le temps de travail des femmes ;
  • Les partenaires d’exécution.

Télécharger la note, 6 pages, 697 Ko.