RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Sida cordifolia /la lutte

Publié le mercredi 14 novembre 2012

Lutte biologique : le Sida cordifolia a un ennemi sur les plateaux de l’Ouest (Région de Tillabéri – Niamey)

Sida cordifolia, la plante envahissante par excellence, qui peut couvrir des terroirs entiers, à perte de vue…

Cette espèce pose de sérieux problèmes pour les systèmes d’élevage car son développement réduit le disponible fourrager. En effet, elle est peu consommée à l’état vert et l’est très peu à l’état sec.

- Une belle mécanique pour éliminer ses concurrentes…
- Méthodes de lutte ;

L’INRAN a notamment travaillé sur la lutte biologique. Il s’agit d’utiliser les mêmes armes que Sida cordifolia et de trouver une plante qui l’empêche de se développer, de préférence une plante utile. Plusieurs espèces ont été testées.

- Sur les plateaux cette arme biologique semble exister…

Il s’agit d’une plante appelée hanam en Zarma, yadiya en Haoussa, Leptadenia hastata comme nom scientifique. Cette plante a colonisé 25 % de la surface du plateau de Roubiré (sud-ouest de Niamey) alors que le sol était nu à la réalisation des aménagements. Surtout elle semble prendre le desus sur le Sida cordifolia.

Télécharger la note, 4 pages, 803 Ko.