RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Commerce régional et sécurité alimentaire au Niger

Publié le vendredi 1er mars 2013

Commerce régional et sécurité alimentaire au Niger

Du 29 au 31 janvier à Accra (Ghana), la CEDEAO, en partenariat avec USAID, a organisé une conférence intitulée « Libre circulation des produits alimentaires : Améliorer la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest par le développement du commerce intra-régional ».

Les contraintes au libre échange sont complexes ; elles impliquent de nombreux acteurs à différents niveaux. L’objectif de cette conférence était de mettre en route les mesures nécessaires pour libérer le plein potentiel du commerce régional afin d’aider à sauvegarder la sécurité alimentaire de la région. La conférence a rassemblé des représentants de la société civile, des États, du secteur privé, et des partenaires techniques. La délégation du Niger était constituée de 5 personnes.

Parmi les documents présentés à cette conférence nous vous proposons de prendre connaissance de celui intitulé « Commerce régional et sécurité alimentaire au Niger », rédigé par Roger Blein du Bureau Issala.

Dans ce document tout est à lire compte tenu des nombreuses informations que l’auteur a pu compiler. C’est une présentation très documentée sur le rôle et l’influence du marché régional sur les conditions de la sécurité alimentaire du Niger. A chacun de faire son analyse de ce document.

Extraits tirés de l’introduction

- Longtemps abordée dans un cadre national avec une forte focalisation sur les disponibilités céréalières, la sécurité alimentaire sahélienne et plus spécifiquement au Niger, est avant tout liée à l’accessibilité des ménages aux vivres. La pauvreté est le principal facteur d’insécurité alimentaire structurelle et conjoncturelle des ménages nigériens.

- L’accessibilité aux vivres pour les ménages est au Niger fortement dépendante des revenus tirés des exportations agropastorales et des importations alimentaires. Les facteurs régionaux occupent une place déterminante dans les conditions de la sécurité alimentaire nationale et au niveau des ménages.

- Il ne s’agit pas seulement des échanges régionaux de produits alimentaires, dont le rôle est considérable dans l’équilibre offre-demande, la régulation des marchés, et l’amélioration de l’accessibilité. Il s’agit aussi du marché du travail, des revenus tirés des migrations saisonnières ou permanentes, de la gestion des importations du marché mondial, des potentialités de coopération sous régionale pour affronter les chocs conjoncturels.

- Ainsi, les moyens d’existence des ménages nigériens dépendent très fortement de l’exportation des produits agropastoraux vers les pays côtiers. Les produits exportés sont peu nombreux : bétail, poivrons, oignons, souchet et niébé. Mais ils procurent des ressources évaluées à 200-250 milliards de FCFA soit 400 à 500 millions de dollars.

- Inversement, le Niger est confronté à de fortes variations de la production céréalière, liées à la variabilité climatique. Il s’appuie principalement sur le marché régional pour équilibrer l’approvisionnement de son marché. Les importations céréalières d’origine sous régionale s’élèvent entre quelques centaines de milliers de tonnes à plus d’un million de tonnes.

- Le marché régional, selon son niveau d’approvisionnement et son fonctionnement peut favoriser les conditions de la sécurité alimentaire au Niger (approvisionnement du marché, stabilisation des prix), ou au contraire accentuer la crise (fermeture des frontières, transmission des tensions de prix).

- Pays le plus intégré dans les échanges régionaux, le Niger ne pourra relever les défis qui se posent à lui sans intégrer fortement ses politiques dans l’espace régional.

Au sommaire de ce document

- 1 Introduction

  • Un préalable : qu’entend t’on par « sécurité alimentaire » ?
  • Difficultés méthodologiques

- 2 Principales caractéristiques de l’économie nationale
- 3 L’insécurité alimentaire au Niger

  • L’aléa climatique au coeur de l’insécurité alimentaire
  • Une situation nutritionnelle préoccupante
  • La dégradation des moyens d’existence des ménages

- 4 Principaux facteurs déterminants la sécurité alimentaire du Niger
- 5 Contexte régional de la sécurité alimentaire nigérienne

  • Aspects généraux
  • Une balance commerciale déficitaire
  • L’insertion régionale par un commerce diversifié de produits agricoles
  • Le rôle du marché régional dans la sécurité alimentaire du Niger
    • L’approvisionnement alimentaire
    • La contribution des exportations vers la sous région dans la formation des revenus
    • L’impact sur les prix des vivriers à la consommation
    • Eléments de synthèse

- 6 Le marché régional : cause ou réponse à l’insécurité alimentaire ?

  • Entre principes et réalités, une difficile réconciliation
  • Marché régional et nutrition
  • Marché régional et gestion des importations
  • Des politiques publiques volontaristes mais réduites au prisme national

- 7 Perspectives
- 8 Conclusions
- 9 Principales références bibliographiques

Commerce régional et sécurité alimentaire au Niger, 41 pages, 2,16 Mo Télécharger le document sur le site d’Inter-réseaux