RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

CRA Diffa /Activités2013

Publié le vendredi 8 mars 2013

Plan annuel d’activités 2013 sur financement PASR / Note explicative

Le Plan annuel d’activités (PAA) 2013 / PASR a été présenté et accepté par l’Assemblée générale des membres consulaires de la Chambre Régionale d’Agriculture de Diffa le 25 janvier 2013.

Cette note présente l’ensemble des activités prévues en 2013 avec des explications pour comprendre la logique de ces activités, comment elles se situent par rapport aux activités de l’année précédente, et à la prise en compte des recommandations de la revue annuelle de novembre 2012. Pour certaines activités, un rappel des résultats obtenus en 2012 est également donné pour une meilleure compréhension.

Le plan annuel activités 2013 a prévu un budget de 129.443.400 F.CFA, soit une légère hausse par rapport à 2012.

L’année 2013 sera marquée par le renouvellement général des membres consulaires de la Chambre Régionale d’Agriculture de Diffa.

L’article 31 de la loi 2000-15 du 21 aout 2000 portant création des Chambres Régionales d’Agriculture du Niger stipule que : "Les membres des Chambres Régionales d’Agriculture sont élus au bulletin secret pour quatre (4) années renouvelables une (1) fois". La majorité des membres consulaires élus de la CRA de Diffa ont fait deux mandats (Juin 2005, Juin 2009). Ce second mandat prend fin en juin 2013, c’est pourquoi il est programmé le renouvellement des élus dans le budget 2013 afin de se conformer aux dispositions de la loi.
Les élections doivent se faire de la base au sommet. La région de Diffa compte Six (6) départements, douze (12) communes huit cent Vingt un (821) villages administratifs et 885 tribus. Cette activité suppose une large diffusion de l’information à tous les niveaux. La CRA de concert avec la tutelle (DRA, SRACPOR) élaborera une feuille de route pour la mise en œuvre de cette activité qui démarrera au plus tard en fin mars 2013.

Comment mettre en œuvre les activités 2013 ?

- La CRA dispose d’un personnel technique réduit : un secrétaire général permanent et un comptable. Elle bénéficie d’appui du facilitateur OP pour la mise en œuvre des MP du Fonds d’appui régional / PASR.

- Les membres du bureau et certains membres consulaires (choisis en fonction de leurs compétences) sont engagés dans certaines activités, en plus de leurs fonctions et mandats d’élus de la Chambre.

- La CRA fait également recours à des producteurs ou des techniciens des services techniques en fonction des besoins et de leurs compétences spécifiques. - Elle recrute également des prestataires pour certaines activités. Dans tous les cas, pour chaque activité et avant son lancement, la CRA procède à l’élaboration de termes de référence détaillés. Ces TDR sont travaillés avec l’appui du RECA.

Il s’agit de « prévisions » qui peuvent faire l’objet de modifications en fonction du travail de préparation de la CRA et aussi des partenaires de certaines activités.

Dans tous les cas, le budget présenté est une prévision et n’est pas un engagement de la CRA vis-à-vis de prestataires de services. Pour chaque activité, les prestations sont définies dans les TDR, négociés avec des prestataires ou font l’objet d’un appel à la concurrence.

Le fait qu’un montant soit prévu pour une prestation ne signifie pas qu’il sera utilisé comme base de paiement de la prestation.

Télécharger le PAA 2013 / CRA Diffa, 11 pages, 415 Ko