RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Violet de Galmi /Des semences venues d’ailleurs

Publié le mercredi 20 mars 2013

VDGViolet de Galmi : des semences du monde entier dans les boutiques du Niger

Le Niger est le premier exportateur d’oignon de la région CEDEAO et le second producteur après le Nigeria. Le marché des semences d’oignon peut être évalué entre 500 millions et 1 milliard de F.CFA, d’autant plus que les producteurs sont de plus en plus nombreux à acheter leurs semences.

Ces dernières années, les réseaux de distribution proposaient soit des semences produites localement, soit le Violet de Damani produit au Sénégal par la société Technisem, dont tout le monde connait l’histoire.

Mais l’importance du marché des semences n’est pas passée inaperçue auprès des grandes sociétés spécialisées (Hollandaises évidemment) qui commencent à proposer leur Violet de Galmi produit ... en Afrique du Sud.

D’autres "opérateurs" ont également senti le "filon" et proposent des imitations : l’oignon est rouge, le nom ressemblant. C’est l’apparence qui semble recherchée. Dans ce cas il n’y a ni nom de société, ni adresse, ni origine bien entendu.

Cela bouge donc dans la chaine de valeur semences d’oignon. Ce qu’il manque... que des acteurs nigériens (sociétés privées ou organisations de producteurs) produisent enfin des semences de qualité et dans des emballages correspondant à la demande des utilisateurs.

Lire la note sur les "nouveaux" Violet de Galmi, 3 pages, 419 Ko.