RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Etude sur le Tchoukou

Publié le mercredi 18 septembre 2013

Etude sur l’amélioration de la technologie de fabrication et de conservation du fromage sec (Tchoukou) au Niger.

Etude diligentée par le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau de l’Industrie au Niger (BRMN) et réalisée par Jacques Boisseau (consultant) pour AFCA -Niger – Mars 2013.

Le BRMN est un établissement public à caractère administratif crée en février 2011. Il constitue l’instrument du dispositif institutionnel et technique chargé de la mise à niveau des entreprises nigériennes, en vue d’accroître leur compétitivité aux niveaux national, régional et international. En particulier, le Bureau est chargé de : promouvoir et mettre en œuvre au niveau national, les programmes de restructuration et de mise à niveau de l’industrie ; traiter les dossiers des entreprises éligibles aux programmes ; évaluer l’impact des programmes sur les entreprises bénéficiaires ; initier, suivre et évaluer la réalisation des études relevant de son domaine de compétence.

Présentation de l’étude

La production laitière, fortement influencée par les saisons, connait naturellement un maximum durant la saison d’hivernage du fait de l’abondance d’herbe et d’eau à cette période de l’année. Dans les zones pastorales les pasteurs ne peuvent acheminer vers les centres urbains les grandes quantités de lait qu’ils produisent et qui dépassent de beaucoup les capacités de consommation familiale. Cette situation génère donc des excédents d’un produit par nature périssable.

La conservation de ce lait excédentaire passe par sa transformation en lait caillé, en beurre et en Tchoukou (fromage). Mais les témoignages abondent qui indiquent que, pendant cette période de forte production, beaucoup de lait, ne trouvant pas de débouché commercial, est perdu car tout simplement donné aux animaux. Il en résulte donc une perte de revenu significative pour ces éleveurs.

C’est pourquoi le BRMN, dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3 du Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau de l’Industrie du Niger (PNRMN) s’est proposé de mener une étude sectorielle en vue d’améliorer la production et la conservation du fromage sec dénommé « Tchoukou » au Niger. Cette étude a été confiée au Cabinet Afrique Conseil et Accompagnement (AFCA) du Niger.

Résumé

Cette étude s’est, en premier lieu, appliquée à identifier les principales zones de production de ce fromage sec. Comme il s’agit d’un fromage traditionnellement consommé dans le nord et l’Est du Niger, l’étude s’est plus particulièrement concentrée sur les régions de Tahoua, Zinder et Diffa.

Il est apparu que la production de Tchoukou, comme celle de lait caillé et de beurre, a pour objectif essentiel de permettre la conservation des excédents de la production de ait, aliment de grande valeur nutritive mais périssable. Or, les éleveurs, pour la grande majorité nomades ou transhumants, produisent les plus grandes quantités de lait pendant la saison de l’hivernage, quand l’eau et les herbages abondent dans une vaste zone pastorale située à la limite de la zone désertique. Cette zone étant dépourvue de tout réseau de collecte de lait frais, les femmes d’éleveurs, responsables de la gestion du lait, sont donc obligées de transformer ce lait pour pouvoir le conserver. Du fait de cette contrainte, la production de Tchoukou est une activité bien ancrée dans les habitudes. Malheureusement, la méthode traditionnellement utilisée pour cette production fait peu de cas des règles d’hygiène permettant de garantir la qualité et la conservation de ce fromage.

Cette étude recommande ou préconise :

- de rassembler en groupements ces femmes d’éleveurs et de développer, dans ce cadre, à leur intention des programmes de formation pour leur apprendre à produire ce fromage de manière à en faire, à tous points de vue, un produit de qualité apprécié par les consommateurs.

- de rassembler en filière tous les acteurs impliqués dans la production et la commercialisation du Tchoukou pour, à la fois, dynamiser la production de Tchoukou et coordonner les efforts de tous en vue de la promotion d’un fromage de qualité.

- d’envisager la création, dans cette zone pastorale, d’une structure de type semi industriel produisant, au moins pendant la saison d’hivernage, des feuilles de Tchoukou de grande qualité organoleptique et hygiénique.

- A cette fin, elle fait des recommandations précises pour le process de fabrication à mettre en œuvre, les mesures d’hygiène à observer et l’équipement d’une telle structure à la fois pour la fabrication de ce fromage et pour son emballage.

- Enfin, cette étude propose un business plan sur 3 ans pour aider au développement de cette structure expérimentale sur le court terme.

Le contenu de l’étude a fait l’objet d’une restitution en septembre 2013 à Tahaoua.

Télécharger l’étude, 38 pages + annexes soit 79 pages au total, 2,3 Mo.

Télécharger la page de garde, 238 Ko

Plan du rapport final

Introduction

Diagnostic de la production et de la commercialisation du Tchoukou
- Production et commerce du Tchoukou dans la région de Zinder
- Production et commerce du Tchoukou dans la région de Diffa
- Production et commerce du Tchoukou dans la région de Tahoua
- Organisation d’un panel de consommatrices de Tchoukou Résultats
- Identifier les zones de forte production de Tchoukou au Niger
- Identifier les difficultés dans la production et la commercialisation du Tchoukou
- Proposer une gamme d’emballages simples, adaptés et accessibles, dans le cadre d’une production traditionnelle de Tchoukou permettant une meilleure conservation du produit
- Proposer la création d’une structure de production artisanale et semi-industrielle du Tchoukou
- Proposer des équipements pour la production artisanale et semi-industrielle de Tchoukou
- Proposer des équipements pour l’emballage dans le cadre d’une fabrication semi-industrielle de Tchoukou
- Proposer un modèle de business plan d’un GIE ou d’une entreprise undividuelle

Conclusions

Recommandations

Annexes
- Production laitière des 5 Centres de Multiplication du Bétail depuis 2007
- Production de Tchoukou des 4 Centres de Multiplication du Bétail depuis 2007
- Structures produisant du Tchoukou dans la région de Tahoua
- Business plan
- Et autres annexes