RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Lait de chamelle /Etude des effets de la commercialisation

Publié le lundi 7 octobre 2013

Analyse des effets socio-économiques de la commercialisation du lait de chamelle sur les ménages des pasteurs dans la région de Tahoua.

SNV – Août 2013

Texte final de l’étude réalisée par le Dr KORE Harouna , Economiste Rural, Dans le cadre du projet d’ « Amélioration de la sécurité alimentaire des ménages pastoraux par le développement innovant de la chaine de valeur lait de chamelle ».

Une initiative pilote d’appui à la commercialisation du lait de chamelle par les ménages de pasteurs a été lancée en 2012 autour de la commune urbaine de Tahoua par la SNV. Puis une étude du marché de lait conduite en 2013 a montré l’intérêt manifeste des groupes de pasteurs pour cette initiative (SOWOU, TAHIROU, 2013). Les résultats encourageants obtenus ont incité la SNV à initier la présente étude en vue d’évaluer les effets socio- économiques de la commercialisation du lait de chamelle sur le bien être des ménages de pasteurs.

Dans le temps, ces effets se manifestent à court et à long terme. Les effets à long terme se manifestent, par exemple, par des changements structurels au niveau de la taille et de la composition du troupeau des ménages de façon à accroitre la production laitière si les conditions d’échange sont favorables. A court terme ce sont les effets revenu sur la consommation ainsi que le changement du processus décisionnel au sein des ménages qui sont observables.

Etant donné que c’est la première année de démarrage du projet de commercialisation du lait, l’étude s’est orientée vers la description et l’analyse des effets à court terme. La question principale à laquelle on se propose d’apporter des éléments de réponse est la suivante : la promotion commerciale du lait de chamelle a-t-elle permis d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages de pasteur encadrés par le projet SNV ?

RESUME

La présente étude porte sur les effets socio-économiques de la commercialisation du lait de chamelle sur les ménages de la région de Tahoua. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de la SNV qui vise à connecter les pasteurs au marché du lait.

Les effets majeurs attendus de la mise au marché du lait de chamelle sont d’une part l’accroissement du revenu des pasteurs , la création d’emploi et d’autre part une amélioration de la sécurité alimentaire des ménages accompagnée d’une capitalisation en bétail .

L’évaluation des effets est basée sur l’approche expérimentale qui consiste à comparer un groupe cible avec un groupe témoin. Les investigations ont été conduites sur les thèmes suivants tirés des termes de référence de l’étude :
- Statut socio-économique des ménages de pasteurs ;
- Evolution des pratiques d’élevage et productivité de l’élevage des chamelles ;
- Effets de la commercialisation du lait sur l’emploi rural ;
- Rôle de la femme dans la gestion du revenu des ventes de lait de chamelles ;
- Effets de la commercialisation du lait de chamelle sur la sécurité alimentaire des ménages de pasteur.

Les résultats de l’étude indiquent que la commercialisation a un impact positif sur la sécurité alimentaire à court terme des ménages de pasteurs et qu’une certaine équité prévaut au sein des ménages en ce qui concerne la gestion du lait du lait de chamelle et des revenus tirés des ventes de cette denrées .

Mais les progrès en matière d’intensification des pratiques d’élevage et d’investissements dans le capital bétail sont encore modestes en partie à cause des incomplétudes des marchés des facteurs de production. De même la dotation en chameaux des ménages est très inégalitaire malgré les mécanismes de solidarité intracommunautaire.

L’étude débouche sur des propositions de mesures pour améliorer les effets positifs de la commercialisation du lait de chamelle dans les départements de TAHOUA et de KONNI.

Mots clé : Commercialisation, lait de chamelle, ménages de pasteurs, emploi rural, sécurité alimentaire.

Télécharger l’étude, 59 pages, 1,5 Mo.