RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

AGIR … des informations pour comprendre

Publié le dimanche 24 novembre 2013

AGIR … des informations pour comprendre

AGIR Sahel et Afrique de l’Ouest, c’est l’Alliance Globale pour l’Initiative Résilience. AGIR a pour objectif de renforcer la résilience des pays du Sahel face aux crises alimentaires et nutritionnelles récurrentes.

L’Alliance part du principe que, si les interventions d’urgence sont indispensables pour sauver des vies lors de crises telles que celles survenues en 2005, 2010 et 2012-2013, le moment est venu de redoubler les efforts pour aider les populations de la région, et notamment les plus vulnérables, à mieux affronter ces crises répétées.

L’idée de créer une alliance internationale réunissant les gouvernements de la région, les organisations régionales et leurs partenaires internationaux ainsi que la société civile a été proposée pour la première fois par l’Union européenne à Bruxelles, le 18 juin 2012. L’Alliance a été officiellement lancée à Ouagadougou le 6 décembre 2012, avec l’adoption d’une déclaration commune établissant les principes de base et les priorités. Une feuille de route présentant les principes, les actions prioritaires et les indicateurs de manière plus détaillée a ensuite été adoptée le 9 avril 2013.

Pour prendre connaissance d’AGIR et comprendre comment cela fonctionne, le RECA vous propose :
- Une note d’information du Haut Commissaire à l’initiative 3N ;
- La feuille de route régionale adoptée le 9 avril 2013 ;
- La Grille de Lecture des Politiques et Programmes contribuant à la Résilience (Septembre 2013).

Note d’information du Haut Commissariat à l’Initiative 3N sur l’Alliance Globale pour la Résilience (AGIR)

Le Haut Commissaire à l’Initiative 3N « les Nigériens nourrissent les Nigériens » a l’honneur de porter à la connaissance des acteurs du développement qu’à l’initiative conjointe des organisations d’intégration régionale (CEDEAO, UEMOA et CILSS) et de leurs partenaires de la Communauté internationale (dont l’Union Européenne, Chef de file de la plateforme des partenaires),, une Alliance Globale pour la Résilience (AGIR) au Sahel et en Afrique de l’Ouest vient d’être mise en place. La vocation principale de l’Alliance est de mobiliser de façon coordonnée la Communauté internationale autour de la résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

La compréhension commune de la résilience dans le cadre de AGIR est « la capacité des ménages, familles, communautés et des systèmes vulnérables à faire face à l’incertitude et au risque de choc, à résister au choc, à répondre efficacement, à récupérer et à s’adapter de manière durable ».

AGIR n’est ni un projet, ni un programme mais plus une approche/une démarche un partenariat politique dans la durée, avec pour objectif de « réduire structurellement et de manière durable la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle en accompagnant la mise en œuvre des politiques sahéliennes et ouest-africaines ». Ainsi, d’ici 20 ans, l’Alliance vise l’objectif « Faim zéro », à savoir l’éradication de la faim et de la malnutrition. A court terme, l’Alliance vise à renforcer la résilience des ménages et communautés vulnérables du Sahel et d’Afrique de l’Ouest à résister aux chocs futurs.

Entre autres résultats attendus de l’Alliance, il y a :
- la réduction en dessous du seuil de 20%, de la prévalence de la malnutrition chronique globale ;
- la baisse significative du pourcentage de populations structurellement vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ;
- l’augmentation conséquente du taux de couverture des besoins alimentaires et nutritionnels par la production agricole régionale. Les objectifs spécifiques ou piliers stratégiques de l’Alliance sont :
- Restaurer, renforcer et sécuriser les moyens d’existence et améliorer la protection sociale des communautés et ménages les plus vulnérables ;
- Renforcer la nutrition des ménages vulnérables ;
- Renforcer durablement la productivité agricole et alimentaire, les revenus des ménages vulnérables et leur accès aux aliments ;
- Renforcer la gouvernance en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

La mise en œuvre de AGIR se fera selon une approche, inclusive, intersectorielle et multi-acteurs et reposera sur la valorisation des mécanismes existants de pilotage technique et politique notamment au niveau des pays. Ancrée sur le leadership ouest-africain, AGIR est placée sous le co-pilotage politique des Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA qui privilégient la subsidiarité au service de l’efficacité. Les deux organisations régionales ont confié la mission d’agence technique d’exécution au CILSS, avec pour mandat d’appui/accompagnement aux États pour la mise en œuvre. La plateforme du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) sert d’espace commun de dialogue, d’animation, de lobbying et de plaidoyer de l’Alliance au plan international. Une feuille de route régionale a été adoptée en avril 2013 et les parties prenantes ont convenu que celle-ci soit déclinée dans les pays en « Priorités Pays Résilience » (PRP-AGIR) à travers des processus de dialogues inclusifs.

En adhérant à AGIR, le Niger espère améliorer l’efficience et l’efficacité de la mise en œuvre de la stratégie de l’Initiative 3N (HC3N) qui poursuit les mêmes objectifs avec les mêmes approches. Ainsi, le processus de dialogue inclusif pour identifier les « Priorités Résilience Pays » qui démarre avec la présente note, aura comme pièce maîtresse le cadre stratégique de l’Initiative 3N. Le Haut Commissariat à l’Initiative 3N, qui a été mandaté par le Gouvernement pour assurer le pilotage stratégique du processus, saisit l’occasion pour solliciter le soutien et la participation de vos institutions.

Au regard, de l’intérêt que votre institution porte au renforcement de la résilience des ménages, des communautés et du Niger, le Haut Commissariat sait compter sur votre adhésion à cette initiative régionale et nationale qui est pour notre pays une opportunité pour inverser les tendances actuelles et jeter les bases d’un développement durable. Ensemble, nous construisons un Niger libéré de la faim et de la malnutrition.

Amadou Allahoury Diallo - Agricultural Water Management Senior Expert - Haut Commissaire à l’Initiative 3N "Les Nigériens Nourrissent les Nigériens" - Présidence de la République du Niger

Télécharger le note du HC3N, 2 pages, 42 Ko.

Feuille de route régionale AGIR Sahel et Afrique de l’Ouest adoptée le 9 avril 2013

La présente feuille de route est un Cadre régional d’orientation fixant les grandes lignes de l’ambition de l’Alliance. Elle sera déclinée dans les pays en priorités nationales « Résilience » (à travers des dialogues inclusifs et sur la base des politiques et programmes existants ou en cours de formulation) assorties de cadres opérationnels de financement, de mise en œuvre et de suivi-évaluation.

Télécharger la feuille de route, 26 pages, 1,7 Mo.

Grille de Lecture des Politiques et Programmes contribuant à la Résilience – AGIR Sahel et Afrique de l’Ouest (Septembre 2013)

Une multitude de politiques, programmes et projets contribuant au renforcement de la résilience des ménages les plus vulnérables aux crises alimentaires et nutritionnelles, sont en cours de mise en œuvre dans la région. Cette richesse d’expériences mérite d’être documentée et partagée ; d’où l’intérêt de disposer d’une Grille de lecture partagée.

L’adoption de la Feuille de route régionale de AGIR constitue un atout majeur pour la production d’un cadre méthodologique d’analyse des politiques, programmes et projets « Pro-Résilience » au regard de leur contribution effective au renforcement de la résilience.

La présente Grille de lecture est ainsi bâtie sur les points cardinaux de l’Alliance ayant fait l’objet de large consensus entre les parties prenantes, à savoir : i) populations cibles ; ii) objectifs visés et résultats (impacts) escomptés ; iii) axes stratégiques (piliers) ; iv) approche globale d’intervention. Ainsi, la contribution d’une politique, d’un programme ou projet à la résilience est jugée à travers l’appréciation du lien/alignement avec cette base consensuelle de points cardinaux.

La présente Note est le fruit du Groupe Restreint de Travail sur la Feuille régionale AGIR qui a mené ses réflexions en févier-avril 2013. Elle est ouverte à toute amélioration inspirée des expériences de son application concrète sur le terrain. Une mise à jour régulière de cet instrument est prévue dans le cadre du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA).

Télécharger la grille de lecture, 12 pages, 754 Ko.