RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Semences de Violet de Galmi /Attention aux imitations

Publié le lundi 7 avril 2014

Les semences de Violet de Galmi d’Afrique du Sud commercialisées par des firmes hollandaises : c’est n’importe quoi !

Depuis 2010, le RECA a organisé plusieurs rencontres sur la question des semences d’oignon. Ce n’est pas la peine de rappeler l’importance de cette filière au Niger, ni l’importance des semences dans toute production végétale. En début d’année 2013, le RECA avait mis en garde les acteurs de la filière oignon sur l’apparition dans des boutiques d’intrants de nouvelles marques qui proposaient des semences de Violet de Galmi d’origine inconnue ou suspecte. A l’heure de la récolte, il est maintenant possible de voir que ces variétés « exotiques » ne sont pas du Violet de Galmi.

Ci-contre, deux bulbes d’oignon parfaitement caractéristiques de la variété Violet de Galmi, telle que décrite dans le catalogue national des variétés.

Les photos ci-dessous montrent des bulbes obtenus par des producteurs avec la semence de la société Delta Seeds proposant du Violet de Galmi soit disant produit en Afrique du Sud.

Une majorité d’oignons présente des bulbes en touffes (jusqu’à 5) comme l’échalote, de couleurs blanches, roses et violettes. Certains oignons refont de nouveaux bulbes dès la maturité (dernière photo à droite). Ces oignons présentent une très grande hétérogénéité. Ils ne peuvent en aucun cas être assimilés à la variété Violet de Galmi.

La catalogue officiel des variétés enregistrées en Afrique du Sud comprend plus de 100 variétés d’oignon mais le Violet de Galmi n’y figure pas.

Aussi, nous voudrions bien que les sociétés Delta Seeds, Rossen et Bakker Brothers (Monarch), installées au Pays Bas, expliquent aux producteurs nigériens comment ils ont pu produire des semences de Violet de Galmi en Afrique du Sud, ou les acheter, alors que cette variété n’existe pas sur le catalogue officiel de ce pays.

Lire l’intégralité de la note, 6 pages, 704 Ko.