RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Guide /Le conseil de gestion agricole

Publié le jeudi 15 mai 2014

Guide introductif : Le conseil de gestion agricole.

Introduction au conseil de gestion aux exploitations agricoles et aux organisations professionnelles agricoles / Maroc / Avril 2014 .

Ce guide a été rédigé par : Christophe Rigourd (IRAM), Jean-Christophe Klaus (CER France), Hassan Kemmoun (Cap Rural), Mostafa Errahj (ENA-Meknès) Patrick Dugué (CIRAD) et Younes Bekkar (ENA-Meknès).

Ce guide introductif est le fruit d’une synergie entre des institutions marocaines, françaises et belges faisant suite à « l’étude de faisabilité pour la mise en œuvre d’actions pilotes de conseil de gestion agricole dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV) », pilotée par l’Office National de Conseil Agricole (ONCA) et menée en partenariat avec l’ADA, l’AFD et la CTB Maroc.

Ce document a été élaboré sur la base d’expériences dans divers pays (France, Afrique Subsaharienne, Asie du sud-Est et Amérique Latine) et a été réalisé dans le cadre du « Programme de renforcement des capacités organisationnelles par l’octroi de bourses » financé par la Coopération Belge au Maroc. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité des auteurs.

Ce guide n’est pas un manuel de conseil de gestion, encore moins un traité de sciences de gestion. Il a pour objectif de faire connaitre une démarche de conseil agricole complémentaire de la vulgarisation ou conseil technique.

Il s’adresse aux décideurs et acteurs de terrain qui cherchent à concevoir des dispositifs de conseil de gestion répondant aux besoins des agriculteurs (petits et moyens) et de leurs OPA.

Qu’est ce que le conseil de gestion ?

Le conseil est un processus d’accompagnement de bénéficiaires (volontaires ou demandeurs) permettant d’améliorer leurs capacités d’analyse, de décision, de résolution de leurs problèmes et de mise en œuvre de solutions.

Il est caractérisé par :
- Une démarche : l’approche globale ;
- Une méthodologie : le cycle de la gestion ;
- Une pédagogie : l’accompagnement ;
- Des outils appropriés pour la gestion ;
- Des compétences spécifiques.

Cette prestation de services s’inscrit dans un dispositif institutionnel qui lui donne son sens.

Dans sa mise en œuvre, le conseil doit être adossé à un domaine d’expertise en lien avec les différents domaines de « l’entreprise » (exploitations agricoles ou OPA) dont les principaux sont :
- Conseil de gestion : stratégie, rentabilité, financement ;
- Conseil technique : productions, organisation ;
- Conseil juridique et l’administratif : règlementation, politiques publiques, structuration ;
- Conseil commercial : mise en marché, marketing, qualité.

Le conseil de gestion peut s’adresser aux exploitants agricoles ou à leurs OPA, les principes de la gestion s’appliquant à ces deux types d’entreprises, de production dans le cas de l’exploitation agricole et de fournisseur de services dans le cas de l’OPA. On parle alors de conseil de gestion à l’exploitation ou de conseil de gestion aux OPA.

Par ailleurs le conseil de gestion doit s’adapter au niveau de complexité du bénéficiaire. Ainsi lorsqu’il s’agit d’OPA plus complexes on parle plutôt de conseil d’entreprise aux OPA qui articule du conseil de gestion simple ainsi que d’autres formes de conseils plus pointus (conseil juridique, commerciale…).

Enfin les bénéficiaires – les agriculteurs, les responsables d’OPA - doivent entrer volontairement dans une démarche de conseil de gestion qui nécessitera de leur part un temps d’apprentissage de nouvelles pratiques de gestion les premières années.

Télécharger le guide Le conseil de gestion agricole, 16 pages, 1 Mo - site de la Coopération technique belge :