RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Enquête sur le goutte à goutte

Publié le mercredi 28 mai 2014

Enquête sur la dynamique et les freins à la diffusion du système d’irrigation goutte-à-goutte au Niger.

Moreno Benoit, Consultant Indépendant - Février 2014.

Agrimex (entreprise distribuant du matériel de goutte à goutte et des intrants gricoles) a fait réaliser une enquête afin de mieux appréhender la situation du goutte à goutte au Niger et de comprendre les besoins des différents acteurs.

Le document est composé de 2 parties : Dans la première, il sera observé les contours de la dynamique autour du système goutte à goutte au Niger, puis seront présentés les principaux goulots d’étranglements à sa diffusion.

1. La dynamique autour du GAG

Le document « Manuel d’irrigation goutte à goutte dans la région de Zinder » (CRAC – GRN et Direction Régionale de l’Agriculture de Zinder) est le troisième article du site du RECA le plus visité en 2013 (3332 visites). La thématique intéresse, mais force est de constater que, dans les faits, l’engouement pour le GAG reste mesuré. On note très souvent autour du GAG un mélange d’espoir et de scepticisme.

Pour mieux situer les contours de la dynamique autour du GAG, trois groupes d’acteurs ont été constitués : les producteurs, l’Etat et les acteurs du développement.

- Les producteurs
- L’Etat Nigérien
- Les acteurs du développement

2. Éléments explicatifs à la faible diffusion du GAG au Niger

Toute innovation et changement technique au sein des systèmes de production doivent s’observer dans une perspective historique. Bien que l’arrivée du GAG ne date que d’une dizaine d’années, la façon dont cette nouvelle technologie a été introduite doit être prise en considération comme l’un des éléments explicatifs à la situation actuelle.

- Une entrée difficile
- Les blocages liés au matériel
- Le GAG est confronté à 2 types de rationalités
- Le GAG nécessite un accompagnement spécifique de la part des projets
- Le GAG nécessite un accompagnement du secteur privé

Les informations et points de vue exposés dans la présente étude n’engagent que leur auteur et ne sauraient être assimilés à une position d’Agrimex.

Télécharger l’enquête, 15 pages, 495 Ko.