RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

F.T. Fertilisation maraîchage

Publié le samedi 10 janvier 2015

Fertilisation minérale chez les cultures maraichères / Fiche Technique.

Dr Zakari Abdoul Habou, Nouhou Mohamed (Institut National de Recherche Agronomique du Niger) ; Ibrahim Salifou (Projet de mobilisation des eaux pour le Renforcement de la Sécurité Alimentaire dans les Régions de Maradi, Tahoua et Zinder « PMERSA-MTZ ») ; Nouhou Bakoye (Direction Régional de l’Agriculture, Maradi).

La fertilisation, c’est l’action qui consiste à effectuer des apports d’engrais organique ou minéraux, nécessaires au bon développement des végétaux. Elle peut donc être réalisée sous forme d’amendements humifères (organique) ou minéraux (chimique).

Les engrais sont des substances le plus souvent des mélanges d’éléments minéraux destinées à apporter aux plantes des compléments d’éléments nutritifs.

La fertilisation organique ou amendements, c’est l’incorporation au sol, de matières organiques plus ou moins décomposées, tels que les fumiers. Elle permet d’améliorer la structure du sol et d’augmenter la capacité du complexe argilo-humique à stocker les éléments nutritifs.

Le processus de minéralisation de la matière organique libère de manière progressive les éléments nutritifs dont la plante a besoin pour son développement. Les engrais organiques sont précieux, non seulement parce qu’ils apportent aux plantes des éléments nutritifs mais aussi parce qu’ils ont un effet favorable sur l’état du sol en général.

- Les besoins en éléments minéraux de la pomme de terre
- Les besoins en éléments minéraux de la tomate
- Les besoins en éléments minéraux du poivron et piment
- Les besoins en éléments minéraux du l’aubergine
- Les besoins en éléments minéraux de l’oignon
- Les besoins en éléments minéraux du chou
- Les besoins en éléments minéraux de la carotte
- Conseil d’application localisée

Télécharger la fiche, 3 pages, 240 Ko.