RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Tomate /Doguéraoua (Tahoua)

Publié le samedi 2 mai 2015

Première note sur le centre de collecte de la tomate de Doguéraoua.

Rédaction : Equipe technique de la CRA Tahoua / Equipe technique du RECA

Présentation

Située à 5 km de Malbaza, sur la route de Madaoua, Doguéraoua est une commune à bonnes potentialités pour les cultures irriguées (terre et eaux) car traversée par la vallée de la Maggia sur près de 40 km. Les populations produisent des tomates, des oignons, des courges, des choux, etc.

Selon les estimations des membres du Hadingwiwa (mis en place par la CRA Tahoua et le PPI-Ruwanmu), il est produit et commercialisé plusieurs milliers de tonnes de tomate à Doguéraoua chaque année. Il est à noter qu’un nombre important de producteurs a commencé à produire de la tomate « sous pluie », c’est-à-dire en hivernage.

- Historique de la production et de la commercialisation de la tomate sur le centre de collecte de Doguéraoua *- La production *- Les variétés
- Les producteurs
- Le centre de collecte de Doguéraoua et son fonctionnement

Le centre de collecte traditionnel, appelé communément Tasha gwarawa (centre de collecte des Béninois), se situe juste à la sortie du village de Doguéraoua sur la RN1 en allant vers Madaoua. C’est un lieu de transaction de tomates et d’oignons qui tient sur 5-6 mois (de janvier à mai, souvent jusqu’en début juin).
- Perspectives

Télécharger la note, 6 pages, 691 Ko.