RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Comité ad hoc sur l’accaparement des terres

Publié le vendredi 11 septembre 2015

Note des organisations de la campagne « Sauvons les terres pastorales » à l’attention du comité ad hoc sur l’accaparement des terres et la privatisation des espaces pastoraux.

Comité ad hoc chargé d’instruire et de faire des propositions au Gouvernement sur la question de l’accaparement des terres et la privatisation des pâturages.

Suite à une demande du Directeur de Cabinet du Président de la République, le Premier Ministre a mis en place le 23 février 2015, par arrêté, un comité ad hoc chargé de faire des propositions au gouvernement sur l’accaparement des terres et la privatisation des pâturages.

Dans le même temps, des organisations de la société civile et des organisations représentant les producteurs ruraux : AEC, Aghirin’man, ANDDH, APESS, AREN, CAPAN, Care, CCD-G9, CODDH, COPAGEN, Djingo, GENOVICO, GREN, IDDH, ODLH, RBM, RECA, ROPEN, ROTAB et VSF se sont organisés en une campagne « sauvons les terres pastorales » dont le lancement a eu lieu le 24 février 2015.

Cette campagne a pour objectif de protéger les espaces pastoraux du grignotage par les champs, des ventes ou appropriations illégales, notamment à proximité des centres urbains, et de l’impact des industries extractives.

Un des premiers travaux de la campagne a été l’élaboration d’un rapport alternatif pour l’examen périodique universel des droits de l’homme, déposé en juillet 2015.

Dès son installation, le comité ad hoc a commencé ses travaux et a entendu les organisations de la campagne « sauvons les terres pastorales ». Celles-ci lui ont transmis tous les éléments à leur disposition sur la situation de l’accaparement des terres, ainsi qu’une note (à télécharger) présentant leurs demandes et leurs recommandations par rapport à cette problématique.

Malheureusement, les travaux du comité, prévus initialement pour durer 3 mois, ont pris du retard. Les organisations de la campagne « sauvons les terres pastorales » ont organisé lundi 31 août une journée nationale de mobilisation contre l’accaparement des terres et ont profité de cette occasion pour rappeler qu’elles attendent avec impatience les résultats des travaux du comité et que des mesures soient prises contre l’accaparement des terres.

1. Le fonctionnement du comité

2.Les recommandations par rapport au problème de l’accaparement des terres et de la privatisation des espaces pastoraux
- 2.1. A court terme

  • Sur la question de la « vente » des espaces pastoraux
  • Sur la question des ranchs
  • Sur la question de l’occupation de la zone pastorale par les industries extractives

- 2.2. A moyen terme

Télécharger le note 2 pages, 176 Ko.

Télécharger l’arrêté de création du Comité adh’oc 3 pages, 238 Ko.

Télécharger la présentation de la campagne Sauvons les terres pastorales au Niger, 4 pages, 610 Ko.