RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

4 ravageurs au stade larvaire

Publié le vendredi 1er janvier 2016

Reconnaître les ravageurs au stade larvaire : araignée rouge, mouche blanche, puceron, thrips.

Rédaction équipe technique du RECA.

Lors des formations des animateurs et conseillers en maraîchage sur la protection phytosanitaire, les ravageurs sont abordés les uns après les autres. Pour chaque ravageur, il est examiné les différents stades : larves, pupes ou nymphes et adultes. Lors du suivi des animateurs, il est apparu des difficultés à identifier les ravageurs les plus petits, notamment aux stades larvaires.

Or, identifier précocement les ravageurs est très important pour intervenir rapidement surtout pour les ravageurs ayant une très forte capacité de multiplication. C’est le cas de l’araignée rouge, la mouche blanche, les pucerons et les thrips. Le premier est un acarien, les trois autres sont des insectes.

Cette note permet de les comparer côte à côte.

De leur naissance au stade adulte, les insectes subissent plusieurs mues. La mue est indispensable car elle permet la croissance de l’insecte. Celui-ci a donc une croissance par palier, il augmente de taille à chaque mue. Chaque espèce présente généralement un nombre fixe de mues (deux à six en moyenne).

- Pour simplifier, on peut distinguer deux catégories d’insectes
- Comment se comporte les trois insectes présentés ?

Télécharger la note, 3 pages, 870 ko.