RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

CEP maraîchers à Falki

Publié le mercredi 23 mars 2016

Conseiller en maraîchage / Site de Falki

Rédaction : Ousmane Salissou et Habibou Makana (CRA Zinder), Patrick Delmas (RECA).

La mare de Falki se situe à 4 km au Sud-Est de la ville de Mirriah. Cette mare est un site important de cultures irriguées.

1. Un champ école paysan sur oignon

Le CEP comprend deux parcelles GIPP (Gestion intégrée de la production et des déprédateurs) et deux parcelles PP (pratiques paysannes), chaque parcelle faisant 25 m2. Le CEP est en « bout de site ». Pour faire le CEP, les producteurs ont agrandi le périmètre en déplaçant la clôture. Le CEP est donc fait sur un terrain à mil qui n’a jamais porté de cultures maraîchères, un terrain pauvre chimiquement. L’implantation de ce CEP n’est pas conforme aux critères à considérer dans le choix du champ hôte tels qu’ils sont décrits dans le guide CEP du Ministère de l’Agriculture.

2. Un CEP sur tomates en saison chaude (bonne idée)

Les producteurs membres de la FCMN qui conduisent ce CEP ont choisi une culture de tomate décalée par rapport à la saison principale (saison sèche fraiche). C’est une excellente initiative car pendant la saison sèche fraiche la production est importante. Les repiquages ont été faits en fin février.

3. Le principal ravageur de la tomate en saison sèche fraiche : la noctuelle (Helicoverpa armigera)

4. Les maraîchers utilisent un herbicide interdit

Le PARAQUAT est un herbicide non sélectif, c’est-à-dire qu’il détruit toutes les plantes. Au Niger, ces produits sont souvent employés en riziculture hors périmètre pour détruire des plantes vivaces avant labour et semis. Ils peuvent aussi être utilisés en maraîchage pour détruire les cypéracées.

Le PARAQUAT est interdit (vente et utilisation) depuis 2011 au Niger. Il est très toxique et très soluble dans l’eau.

Compte tenu de sa solubilité, il est envisageable que le Paraquat soit entrainé vers la nappe phréatique ou la mare dont les usages concernent la pêche, l’abreuvement des animaux et même des hommes. L’utilisation des pesticides pourrait rentrer dans les réflexions de l’association des usagers de l’eau de la mare de Falki. Le choix et l’utilisation de pesticides c’est l’affaire de tous !

Télécharger la note de la CRA Zinder, 5 pages, 1,3 Mo.