RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Tomate /marché de Niamey

Publié le dimanche 3 juillet 2016

Evolution des prix de gros de la tomate pendant un an sur le marché de Niamey.

Rédaction : Fanta Mady Cissé Safiétou (RECA).

Le suivi des produits maraîchers sur les marchés de Niamey a commencé en 2015 la semaine 17 (18-24 avril). Les résultats présentés dans cette note vont jusqu’à la semaine 16 (mois d’avril) de l’année 2016.

Quels prix font l’objet de ces relevés ?
- Les prix sont fournis par des « informateurs » qui sont des professionnels de la commercialisation des produits maraîchers. Ce sont dans la majorité des cas des collecteurs et producteurs, ayant leurs jardins dans des sites de la ceinture maraîchère de Niamey.
- Les prix relevés sont ceux des unités de mesure / conditionnement utilisées pour la vente en gros. Il s’agit de cartons, de panier dénommé « tchila » sur le marché de Niamey ou de caisses en bois.
- Le prix relevé est un prix de vente des collecteurs - producteurs ou des collecteurs sur le marché. C’est donc le prix d’achat au producteur + le transport + la marge du collecteur.

1. Un an d’approvisionnement du marché de Niamey : les provenances
- Les tomates locales sont présentes 37 semaines sur 49 semaines suivies (76% des semaines).
- Les tomates importées sont présentes 42 semaines sur 49 (soit 86% des semaines.

2. Un an d’approvisionnement du marché de Niamey : les prix
- De janvier à avril, les prix de gros sont très bas et descendent à moins de 5.000 F le carton de tomates qui peut atteindre 30 kg à cette période. C’est la période de pleine de production (voir graphe).
- De mai à juillet c’est la flambée des prix (S21 à S31). Le carton de tomates (25 kg à cette période) monte entre 20.000 et 25.000 F.CFA, soit autour de 800 à 1.000 F le kg.
- La période du mois d’août au mois de décembre correspond à une période de prix « soutenus » entre 10.000 F et 15.000 F le carton de 25 kg soit autour de 400 à 600 F le kg.

On retiendra que la production locale (Niger) est absente du marché de mi-juin à fin août au moment où les prix sont les plus élevés sur le marché. Le prix du carton de tomate sur le marché de gros de Djémadjé peut aller de 2.000 F.CFA à 25.000 F.CFA en fonction de la période.

3. Comparaison des prix des seconds trimestres 2015 et 2016
- La tomate de la région de Tillabéri / Niamey reste présente sur le marché jusqu’à la fin du mois de mai mais son prix est 3 à 4 fois plus élevé en mai 2016 qu’à la même période 2015.
- La tomate de Tabalak et de Doguéraoua a disparu du marché de Niamey en 2016.
- La tomate du Burkina Faso est présente en quantité en 2015 et 2016. En 2016 son prix est monté beaucoup plus vite.
- La tomate du Maroc, qui n’était pas présente sur le marché de Niamey en 2015, a fait son apparition la dernière semaine de mai 2016.

Commentaires RECA / CRA Tillabéri : Comment expliquer l’absence de production locale pendant trois mois (juin, juillet, août) ?

Télécharge la note sur le marché de la tomate, 5 pages, 965 Ko.