RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Moringa /marché de Niamey

Publié le mardi 5 juillet 2016

Evolution des prix de gros du moringa frais pendant un an sur le marché de Niamey.

Rédaction : Fanta Mady Cissé Safiétou (RECA).

Cette note présente l’évolution des prix de produits maraichers sur les principaux marchés de Niamey pour les semaines du 20 - 26 avril 2015 (semaine 17), au 18 – 24 avril 2016 (semaine 16) et une comparaison des prix des seconds trimestres de 2015 et 2016

Ce travail de suivi des marchés bénéficie de l’appui du Programme Nigéro-Allemand de Promotion de l’Agriculture Productive (PromAP).

1. Une différence de prix considérable entre le principal marché de gros (Djémadjé) et le marché de Harobanda.
- Le prix du sac de moringa sur le marché de Harobanda est toujours plus bas qu’à Djémadjé. En moyenne sur une année, la différence de prix est de 4.400 F.CFA par sac entre les deux marchés, ce qui est considérable compte tenu de la faible distance les séparant (3 km). Cette différence de prix est comprise entre un minimum de 1.000 F par sac (S36 - septembre) et 10.000 F par sac (S43 - octobre).

Une explication : le marché de Djémadjé s’anime entre 5 h et 8 h du matin. C’est à ce moment que les femmes « restauratrices » (professionnelles), utilisant le moringa pour leurs préparations, font leurs achats. Souvent, les collecteurs vendent à des acheteurs réguliers qui sont connus à l’avance. C’est grâce à cette demande régulière et programmée que les revendeurs peuvent trouver un meilleur prix. Après 8 h, les professionnels de la restauration ont fini leurs achats et le prix chute pour revenir presqu’au même prix que Haboranda.
- Sur une année, les variations de prix de gros du moringa sur les deux marchés suivent exactement les mêmes tendances.

2. L’évolution du prix du moringa.
- Pour Djémadjé, le prix du sac est supérieur ou égal à 15.000 F pendant 39 semaines sur 49, soit 80% des semaines, tandis que pour le marché de Harobanda il atteint 15.000 F durant 3 semaines seulement.
- Pour Djémadjé, le prix du sac descend sous la barre des 10.000 F au cours de 2 semaines simplement contre 16 semaines pour Harobanda.

3. Comparaison des prix sur les seconds trimestres 2015 et 2016 (avril – mai – juin).

Pour Djémadjé ce trimestre, le prix du sac était stable en 2015 autour de 15.000 F et a commencé à monter la dernière semaine de juin. En 2016, le prix a été plus variable mais est resté stable la dernière semaine de juin. Le prix moyen sur le trimestre est en légère baisse en 2016 (14.800 F par sac contre 15.300 F en 2015).

Télécharger l’intégralité de la note, 4 pages, 694 ko.