RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Agadez /Infrastructures de commercialisation

Publié le dimanche 21 janvier 2018

Deux notes sur des infrastructures de commercialisation dans la région d’Agadez.

Rédaction : Chambre Régionale d’Agriculture d’Agadez.

Aujourd’hui, la priorité est donnée à la réalisation « d’infrastructures structurantes ». Si l’on cherche une définition de ce type d’infrastructures, on peut lire qu’une infrastructure structurante doit répondre à un enjeu ou un défi majeur, être reconnue comme prioritaire par le milieu et entrainer des retombées socio-économiques significatives pour le milieu.

Parmi les infrastructures structurantes, on trouve les pistes et routes, les barrages et seuils et aussi les infrastructures de commercialisation (marché, comptoir, centre de collecte). Pour ces dernières, les choix ne sont pas toujours évidents à faire. La demande du milieu (collectivités ou même OP) ne suffit pas toujours à garantir le fonctionnement des infrastructures construites, c’est à dire leur pleine utilité et les retombées attendues.

Voici deux notes rédigées par la Chambre Régionale d’Agriculture d’Agadez suite à des visites d’infrastructures de commercialisation. Elles démontrent que ces infrastructures demandent un véritable travail d’analyse des enjeux, des flux, des pratiques de commercialisation avec la participation de tous les acteurs et surtout des acteurs économiques dont le comportement sera déterminant pour l’utilisation de l’infrastructure.

- Le Centre de collecte d’oignon de Tchirozérine, construit depuis 2013, tarde à démarrer ses activités.

Télécharger la note centre collecte Tchiro, 2 pages, 550 Ko.

- Le marché hebdomadaire de Dabaga.

Télécharger la note marché Dabaga, 3 pages, 988 Ko.