RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Site de Tokaraoua /Maradi

Publié le vendredi 14 décembre 2018

Suivi d’un site de récupération des terres à Tokaraoua (commune de Gabi, Région de Maradi).

Rédaction : Lieutenant SAIDOU Hamissou, IDRISSA Abdoulrazak, Chargé de mission AIC, Novembre 2018.

Le site de Tokaraoua se situe dans la commune de Gabi dans une forêt classée à une distance d’environ 5 km de la ville de Gabi. Il une vocation pastorale. Cinq villages sont riverains et bénéficiaires de ce site, à savoir : Tokaraoua Tabodi, Takaraoua Tagabas, Tokaraoua Tajaé, Hassaou, Dan Takobo. Ce site était envahi par le Sida cordifolia qui est une plante non appétée par les animaux. Ce fléau a pu bien se développer dans la zone et a couvert les espaces d’aires de pâturage pour les animaux. Les peuplements de cette espèce sont parvenus à dominer les autres espèces herbacées appétées par les animaux.

Le Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC) a appuyé la commune de Gabi pour aménager des espaces dégradés à travers le financement d’un sous projet intégré communal pour une agriculture intelligente face au climat (SPIC AIC). L’objectif est de lutter contre l’envahissement du Sida cordifolia et rétablir l’aire de pâturage. Cet aménagement a commencé en 2018.

Le site avait fait l’objet d’interventions antérieures entre 2013 et 2017 avec la confection de demi-lunes pour la plantation de ligneux ou l’installation d’herbacées sur 210 ha, mais sans grand succès. La reprise en 2018 a été conduite en trois étapes : labour à l’aide d’un tracteur de la totalité de la surface (anciennes demi-lunes), ensemencement des herbacées puis l’arrachage manuel du Sida cordifolia.

La réalisation de 2018 a très bien réussie car il y a eu sur le site un développement spectaculaire des herbacées. En effet, le Pennisetum pedicellatum a atteint des tailles incroyables comme on peut le constater sur les photos disponibles dans la note.

Télécharger la note sur le site Tokaraoua, 5 pages, 420 Ko.

Répondre à cet article