RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Niwa /synergie des partenaires autour d’une cuvette

Publié le jeudi 18 août 2011

La cuvette de Niwa : un exemple de synergie et de complémentarité entre les partenaires du secteur rural dans la région de Diffa

Note rédigée par Dalla Korodji / SGP/CRA - 6 août 2011

La cuvette de Niwa, située à 10 km du siège de la commune de Goudoumaria, est l’un des premiers sites visités par la Chambre Régionale d’Agriculture de Diffa dans le cadre de la mise en œuvre du PASR (1). La CRA avait informé les producteurs et les productrices de cette cuvette sur les opportunités qu’offre le PASR en début d’année 2010. Selon les exploitants de la cuvette, ils n’ont jamais reçu la visite d’un partenaire.

Le maraîchage est l’activité principale de ces producteurs organisés autour de leur coopérative dénommée « Kila Kilta » (s’unir en kanuri), créée le 1er août 2009 à Goudoumaria sous le numéro 040/CRG/2009. Selon le témoignage d’un sage du village, recueilli par la CRA/Diffa, la cuvette de Niwa est exploitée depuis plus de 70 ans.

Cette cuvette est en grande partie exploitée par les femmes. Celles-ci éprouvent des difficultés dans la mise en valeur de leurs exploitations. Il s’agit principalement des dégâts importants causés par le bétail, par manque de clôture, la faible production due à l’insuffisance des points d’eau (éboulement des puisards), un faible encadrement technique et à la menace persistante du phénomène d’ensablement.

Il ressort des discussions avec les exploitants que :
- L’une des priorités exprimées demeure la clôture grillagée de la partie exploitable de la cuvette. Cette clôture permettra, sans nul doute, de régler l’épineuse question des dégâts des animaux. Cela permettra à court terme d’accroître leurs productions.
- La deuxième priorité des producteurs de la cuvette Niwa est la question de l’insuffisance de l’eau d’irrigation, avec comme solution le fonçage des puits modernes et des forages au niveau des parcelles exploitées.
- La troisième priorité des exploitants est de stopper l’avancée du phénomène d’ensablement du village et de la cuvette.

La Chambre Régionale d’Agriculture de Diffa a appuyé la coopérative à résoudre le premier problème, c’est-à dire la clôture grillagée du site à travers le financement du Fonds d’Appui Régional.

Ce microprojet, d’un coût global de 9 404 604 F.CFA avec une part contributive de 5%, a pour objectif d’améliorer la capacité de production des productrices et producteurs de la cuvette.

A court terme il permettra de protéger le site contre la divagation des animaux sur 850 m de périmètre clôturé en grillage. Cette clôture sera renforcée par de plantations d’arbre en haie vive par les bénéficiaires.

Après la visite de la mission de la première revue annuelle du PASR, la cuvette de Niwa a été un regain d’attention de beaucoup de partenaires. C’est ainsi que l’ONG Counterpart International, ONG américaine créée en 1965, a emboîté le pas au PASR. La stratégie de Counterpart est d’appuyer les communautés locales en renforçant leurs capacités à résoudre leurs problèmes locaux comme elles le souhaitent. C’est pour cela, qu’à travers son premier programme pluriannuel d’assistance mis en œuvre dans les régions de Diffa et Zinder, elle a choisit d’appuyer les producteurs et productrices de la cuvette de Niwa. Cet appui cadre parfaitement aux besoins des producteurs de cette cuvette. Il s’agit de l’appui en semences de base pour le maraîchage (oignon, choux, salade, tomate……), le fonçage de 4 forages, l’appui en 4 motopompes et la mise en place d’une banque céréalière de 6 tonnes de riz.

Le Projet de lutte contre l’Ensablement des Cuvettes Oasiennes (PLECO), financé par le PNUD et le FEM, a aussi contribué à la protection du village et de la cuvette par la fixation de 17 ha de dunes. Mais ce phénomène est loin d’être maîtrisé vue l’étendue de la dune autour de cette cuvette. L’objectif du PLECO est de protéger l’intégrité et améliorer la productivité agro-sylvo-pastorale des écosystèmes des cuvettes dans les départements de Gouré et de Mainé-Soroa qui sont les deux zones où l’ensablement constitue une menace pour l’agriculture, les ressources en eau et les infrastructures sociales.

Ces types d’interventions des différents partenaires sont des véritables complémentarités des actions entre les partenaires au développement. Ces derniers doivent nécessairement créé une synergie afin de capitaliser leurs expériences communes.

Dans le cadre de la mise en œuvre du PASR, la Chambre Régionale d’Agriculture de Diffa accorde une importance capitale dans cette capitalisation des expériences de tous les partenaires au niveau régional.

(1) Programme d’appui au secteur rural dans les régions de Diffa et Zinder, cofinancé par la Coopération danoise et l’Etat nigérien.

Les photos : 1/ La cuvette de Niwa - 2/ La clôture en bois et branches mortes, un travail d’entretien permanent, surtout pour les femmes - 3/ La nouvelle clôture grillagée.

Télécharger la note intégrale, 2 pages, 360 Ko.