RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

FAR Zinder/suivi MP - MP en exécution dans les communes de Gouré et Bouné

Publié le lundi 18 juin 2012

Suivi des microprojets sur financement du Fonds d’Appui Régional (FAR / PASR) / Note 2 : Suivi des MP en exécution dans les communes de Gouré et Bouné Avril 2012 - Equipe technique CRA

Dans le cadre de l’appui du Fonds d’Appui Régional (FAR) sur financement du Programme d’Appui au Secteur Rural (PASR) aux OP, quatre microprojets dans la commune urbaine de Gouré et sept microprojets dans la commune de Bouné ont reçu le versement de la première tranche de financement leur permettant ainsi d’amorcer la mise en œuvre.

Les OP ont reçu le versement de la première tranche conformément à leur convention de financement depuis le 2 février et les marchés ont été passés le 15 du même mois. Le fournisseur adjugé du nom de Elhadji Mamadou Boukar a proposé un délai d’exécution d’un mois.

Pour le groupement Wadata de Gazabalé les équipements d’extraction d’huile ont été livrés par le fournisseur. Ils sont composés de 3 décortiqueuses, 3 presses huile et 3 bruloirs.

Cependant depuis plus d’un mois que ces équipements sont livrés, ils restent entassés chez le chef du village et n’ont fait l’objet d’aucune utilisation. La raison avancée par les membres du groupement est l’indisponibilité et la cherté de l’arachide sur le marché. Il faut noter la qualité satisfaisante des équipements fournis ; en dénote la décortiqueuse sur la photo sur laquelle l’écartement et la disposition des dents sont acceptables.

Le second travail à réaliser dans cette tranche consiste à construire l’abri du moulin. A ce niveau l’OP a bien fourni le terrain et des briques. Cependant la construction proprement dite n’a pas démarré.

En définitive on constate une certaine lenteur dans la mise en œuvre de ce microprojet comparativement au délai qui a été accepté lors de la passation, qui était de un mois à compter de 20 février, la date de la signature du contrat et la remise de l’avance sur les frais du marché par l’OP au fournisseur ; cela est lié à 2 facteurs :
- l’indisponibilité de l’arachide en cette saison ;
- le retard dans la construction de l’abri moulin.

Dans le village de Karguéri, 3 OP ont reçu le versement de la première tranche pour la mise en œuvre de leur microprojet. Il s’agit des groupements Hakuri, So Mai Sonka et de la coopérative maraichère Kokari.

Cette dernière est la seule Op dont le microprojet a connu un début de mise en œuvre avec la réalisation des 4 forages demandés. Pour tous les microprojets d’extraction d’huile d’arachide avec mise en place d’un moulin à grains, la construction de l’abri devrait se faire selon une convention verbale par un maçon du village recruté par les membres de l’OP et payé par le fournisseur. Comme indiqué dans le dossier du microprojet les femmes mobilisent les briques, l’argile l’eau et le sable à leur frais et le maçon apporte les tôles, le ciment, le gravier, les fenêtres et la porte mais aussi recrute un maçon.

Alors, à l’instar de plusieurs microprojets d’extraction d’huile, le fournisseur donne la latitude du recrutement de ce maçon au porteur dans sa localité. La CRA ne s’est pas prononcée contre cette démarche mais l’inconvénient qu’elle engendre est la lassitude des membres de l’OP à trouver le maçon ou à mobiliser les briques et l’argile et cela provoque du retard et du dépassement de délai dans la mise en œuvre globale du microprojet.

La mission a rencontré le maire et une situation est faite sur l’état d’avancement des microprojets dans la commune. En effet, les trois autres microprojets en exécution qui n’ont pas pu être visité par la mission sont tous d’extraction d’huile portés par les groupements Alhéri et Hadin Kaye de Gamdou et Dinguimsa de Doumar. Le niveau d’exécution est meilleur par rapport aux autres avec la construction de l’abri moulin suite à la mobilisation de l’argile, des briques, de l’eau et du sable par les femmes membres et le travail de construction du maçon local. A ce niveau c’est le fournisseur qui est attendu pour livrer les équipements d’extraction d’huile.

Dans la commune urbaine de Gouré la mission a visité trois microprojets en exécution dont :
- le projet d’aménagement de la gommeraie porté par Kwaro minaou,
- le projet de la laiterie porté par Achoura,
- et le dernier d’extraction d’huile d’arachide porté par Tchéton Kai.

Le groupement féminin Achoura de la commune urbaine de gouré est un MMD qui par la suite fut appuyé par le programme spécial en 19 vaches et un taureau depuis 2009. 4 vaches ont mis bas et sont actuellement traites mais le taureau est mort et les membres du groupement sont dans la voie de le remplacer.

Ce groupement a développé une capacité de vie associative remarquable et fonctionne convenablement. Il dispose d’une caisse et d’un compte à la mutuelle Asusu de Gouré, très mouvementé avec des entrées et sorties régulières. Les entrées sont causées par les cotisations hebdomadaires des membres en raison de 100 F.CFA par femme et par semaine. Ainsi, chaque semaine les 24 membres assemblent une somme de 2.400 F.CFA qui se repartit en 2.000 F.CFA à verser dans le compte et 400 dans la petite caisse. Les sorties sont motivées par l’achat des aliments et les traitements des vaches. Ainsi à cette date Achoura dispose de 50.000 F.CFA en compte et de 34.000 F.CFA en caisse.

Actuellement 4 vaches produisent du lait en raison de 2 à 5 litres par vache et par jour en saison sèche et 6 à 10 litres par vache et par jour en hivernage.

Concernant les difficultés, c’est surtout lié à la gestion des animaux. En effet, il faut noter que l’OP a eu un appui en un docteur vétérinaire par le programme spécial pour le suivi des animaux. Cependant les animaux souffrent encore des quelques attaques d’insectes et surtout d’une insuffisance en son. A ce niveau la CRA appui l’idée du groupement dans le sens de formuler une requête en vue de se doter des équipements et les compétences pour la fabrication de divers aliments de leurs animaux.

Dans le cadre de son microprojet appuyé par le FAR, intitulé Projet d’appui à l’amélioration des conditions de production laitière du groupement féminin Achoura de Gouré « lait du Mounio », il a été réalisé 2 enclos de dimensions 15mx15m et 10mx10m et un magasin en matériaux définitifs de 5mx4m. La suite non encore réalisée consiste en un branchement de l’électricité et l’achat d’un congélateur.

L’appui du FAR permettra à l’OP de moderniser ses produits avec un emballage et label propre et aussi d’accroitre le rendement laitier par vache. En ce qui concerne le groupement Tchéton Kai, il a reçu les 5 décortiqueuses, 5 presses huile, 5 bruloirs et l’abri pour les équipements, accompagné d’un hangar-atelier bien construit. La seconde tranche, encore attendue, permettra la formation des membres en utilisation des équipements et l’évaluation du microprojet.

La mission a été enfin dans le village de Dangadja et sur le site d’aménagement de la gommeraie de la coopérative Kwaro Minaou.

Cette coopérative dispose d’un terrain de près de 57 ha situé au nord du village. Elle a été appuyée antérieurement (2004) par un partenaire pour une somme de 8.000.000 F.CFA en vue de réaliser une pépinière de production des plants d’Accacia senegal, d’un puits maraicher, d’une clôture en grillage de 1.650 m et du labour d’un terrain de 30 ha. Selon des membres de la coopérative, depuis 4 ans la récolte de la gomme est permanente sur ce site et se fait par tout venant. Toute personne peut réaliser une recette journalière de 2.500 F.CFA à 5.000 F.CFA par la récolte de la gomme arabique sur ce site. Cela sera à vérifier.

Le microprojet de Kwaro Minaou concerne l’aménagement de 27 ha restant n’ayant pas été concerné par les actions antérieures. Les actions réalisées sont la clôture en barbelé avec des piquets en bois, le labour, l’achat et la plantation de 5 000 plants d’Accacia senegal. Les membres de l’OP ont participé a toutes ces activités et ont par la suite renforcé la clôture avec une haie morte.

Télécherger la note,4 pages, 500 Ko