RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

F.T. Solarisation contre nématodes

Publié le dimanche 1er décembre 2013

Comment lutter contre les nématodes parasites des cultures maraichères par la solarisation ?

Cette fiche a été préparée par les chercheurs de l’INRAN : Dr Haougui Adamou, Zoologiste agricole-Nématologiste - Dr Ghazali Chaibou Ibrahim, Entomologiste - Dr Mamane K. Nouri, Agronome - Moussa Assoumane, sélectionneur cultures maraîchères - M. Issa Karimou, phytopathologiste - avec la collaboration de M. Patrick Delmas, RECA.

Au sahel, les cultures subissent une pression parasitaire très importante, surtout celle exercée par les nématodes sur les cultures maraichères. Avec l’intensification de l’irrigation, ces ravageurs sont actuellement devenus un des problèmes phytosanitaires les plus préoccupants sur les cultures, à tel point que certains n’hésitent pas à les qualifier d’ennemis des maraichers ou de ravageurs sournois car leur attaques passent le plus souvent inaperçues.

- Qu’est-ce que c’est qu’un nématode ?
- Quelles sont les facteurs favorisant le développement des nématodes et leur cycle biologique ?
- Comment reconnaitre les attaques des nématodes sur les cultures ?
- Qu’elle est le principe de la solarisation ?

La solarisation une technique simple et peu coûteuse de désinfection du sol. Elle consiste à élever la température du sol dans ses couches superficielles (jusqu’à 30 – 40 cm) pendant une durée suffisamment longue pour tuer les organismes pathogènes et détruire les stocks de semences des adventices.

Ce réchauffement est obtenu en recouvrant le sol d’un plastique transparent après un arrosage abondant : l’humidité assure une meilleure conduction de la chaleur en profondeur. En effet, c’est l’eau qui transmet la chaleur captée par le plastique transparent. Le film transparent laisse passer les rayons UV qui ont un fort pouvoir biocide.

- Quel est le matériel utilisé pour réaliser la solarisation ?
- Comment faire la solarisation.
- A quelle période faire la solarisation ?
- Les limites de la solarisation et nécessité d’une lutte intégrée.

Télécharger la fiche technique, 5 pages, 889 Ko.