RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Agroécologie au Niger

Publié le samedi 18 octobre 2014

L’émergence de l’agroécologie au Niger.

Bertrand Mathieu (consultant indépendant basé au Niger), Adam Mamadou (Institut national de la recherche agronomique du Niger -INRAN), Hamadou Ibrahim (Swissaid- Niger).

Article publié dans le dernier numéro de la revue "Grain de sel" publiée par l’association Inter-réseaux Développement rural. Ce numéro de Grain de sel est consacré à l’agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre (voir la rubrique "Focus").

L’agroécologie constitue un cadre d’intervention de plus en plus pratiqué en Afrique sub-saharienne pour renforcer les capacités des paysans les plus pauvres à se nourrir et à dégager des revenus supplémentaires, tout en préservant les ressources naturelles et en améliorant la résilience aux aléas climatiques. Pour mieux orienter ses actions dans ce domaine au Niger, l’ONG Swissaid a réalisé un état des lieux des initiatives existantes en agroécologie, ainsi qu’un diagnostic de ses interventions dans les régions de Dosso et Tillabéri.

Les ONG et les organisations de producteurs sont aujourd’hui les acteurs les plus actifs dans le développement d’une approche agroécologique au Niger. Mais l’agroécologie comme approche systémique globale appliquée à l’agriculture à l’échelle des territoires ruraux reste encore peu connue des acteurs du développement.

L’étude sur laquelle se base cet article a été effectuée sur la base d’enquêtes auprès de 33 structures impliquées dans le développement agricole et rural au niveau national (ONG internationales et locales, organismes de recherche et formation, institutions publiques, fédérations de producteurs) et d’entretiens auprès des partenaires locaux de Swissaid (élus, services techniques, agriculteurs/ trices). L’agroécologie est ici considérée comme un ensemble de pratiques agricoles et d’élevage qui vise à renoncer progressivement aux intrants chimiques, en valorisant au mieux les ressources et potentialités du milieu naturel, et comme une discipline scientifique qui s’appuie sur l’écologie pour étudier, concevoir et gérer des agro-écosystèmes et des systèmes alimentaires.

- Une conception de l’agroécologie assez générale
- Des possibilités de développement de l’agroécologie
- Une multiplication d’expériences locales
- La nécessité d’une approche globale

Télécharger l’article sur le site d’Inter-réseaux Lire l’intégralité de l’article, 2 pages, 215 Ko :

Photo : une femme du groupement de Cernafa (Torodi).