RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Etude conseil agricole Niger

Publié le mercredi 23 mars 2016

Etude sur l’élaboration d’un dispositif d’offre en conseil Agricole / Mission 1 : diagnostic et orientations stratégiques

C. Rigourd, B. Djariri, I. Maman (IRAM), P. Dugué (CIRAD), Février 2016

Haut-Commissariat à l’Initiative 3N – Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger – Bureau de la Coopération Suisse

Alors que l’Etat nigérien s’était longtemps directement investi dans le conseil Agricole, il s’en est désengagé partiellement depuis la fin des années 1990. Il n’existe plus aujourd’hui au Niger un dispositif national de conseil Agricole, mais on rencontre un grand nombre d’expériences de terrain de natures diverses et pour certaines innovantes.

L’objectif de la présente étude est de contribuer à la mise en place d’un dispositif pertinent et pérenne d’offres de services dans le domaine du conseil Agricole. Ce rapport est le fruit de la première mission (26 janvier au 6 février 2016) et présente les éléments de diagnostic et d’orientations stratégiques. Une deuxième mission de validation de la stratégie et d’élaboration de propositions d’opérationnalisation sera conduite en avril 2016.

Le Haut-commissariat à l’Initiative 3N (HC3N) est chargé d’assurer l’animation, la coordination et le suivi la mise en œuvre des programmes 3N. Il doit à cet effet promouvoir des réformes institutionnelles créant un environnement favorable à la mise en œuvre de l’Initiative 3N. La mise en place d’un conseil agricole en fait partie.

Lors d’une de ses réunions, le Comité interministériel d’Orientation de l’Initiative 3N a fait de la mise en place d’un conseil agricole une priorité, à travers la formulation d’une directive. Celle-ci a été traduite à travers la mise en place d’un groupe de travail interministériel, Arrêté N°0007/HC3N/SG du 19 septembre 2014, portant création, attributions, composition et fonctionnement du Comité technique ad’ hoc de réflexion sur l’amélioration du dispositif national de vulgarisation et d’appui-conseil.

Ce comité a entamé ses travaux à travers l’élaboration d’une feuille de route devant aboutir à la proposition d’un nouveau dispositif de vulgarisation et d’appui-conseil. Cette feuille de route prévoit comme point de départ, la réalisation d’un diagnostic des dispositifs existants en matière de vulgarisation et de conseil agricole, au Niger et ailleurs, pour en déduire ensuite la vision, les objectifs stratégiques et opérationnels, les grands principes et les approches de mise en œuvre sur lesquels le nouveau dispositif devait être basé.

L’objectif global de la présente étude est de contribuer à la mise en place d’un dispositif pertinent et pérenne d’offres de services dans le domaine du conseil agricole. De façon spécifique, il s’agit de :
- Procéder à une analyse des expériences et initiatives dans le domaine du conseil agricole, en faisant ressortir les forces, les faiblesses, les opportunités et les contraintes ;
- Identifier/analyser les types de besoins des producteurs en matière des services de conseil ;
- Proposer un dispositif d’offres de services de conseil agricole, en tenant compte de les offres de services existants et des éléments récupérables du dispositif approuvé en 2011, dans le cadre la SDR, et en spécifiant les objectifs, les principes, l’ancrage institutionnel, les modalités d’organisation, de gouvernance, de fonctionnement et de financement pérenne ;
- Proposer une démarche d’opérationnalisation du dispositif, les préalables et les mesures d’accompagnement permettant de garantir son succès.

L’étude est organisée en deux étapes :
- La première étape/mission d’environ deux semaines sera relative au diagnostic des expériences.
- La deuxième étape/mission d’environ 3 semaines (y compris rédaction) sera relative à l’élaboration de la stratégie, basée sur les choix définis à l’issue de la première étape.

La mission s’effectuera sous la supervision administrative du HC3N et du RECA.

Le suivi technique de la mission sera assuré par les membres du groupe restreint du Comité ad‘hoc, chargé de proposer le nouveau dispositif de conseil agricole, présidé par le HC3N. Ce groupe restreint est composé des représentants des principaux ministères associés à la mise en œuvre de l’Initiative 3N, du RECA et des ONG.

Sommaire de l’étude :
- Résumé
- 1. Introduction
- 2. Cadre méthodologique pour l’élaboration d’un dispositif de conseil
- 3. Diagnostic des dispositifs d’appui-conseil existants et de la demande des producteurs
- 4. Propositions d’orientations stratégiques pour un dispositif national de conseil Agricole
- 5. Conclusions
- 6. Annexes

Suite de l’étude :

Ce rapport présente les principales conclusions à l’issue de la première mission réalisée du 25/01 au 06/02. Ces conclusions ont été présentées « à chaud » en fin de mission le 05/02 aux principaux acteurs (services de l’Etat, quelques OP, RECA/CRA). La seconde mission prévue du 31 mars au 8 avril 2016 devra :
- Mettre en débat et valider ce diagnostic et ces grandes orientations ;
- Faire des propositions d’opérationnalisation qui seront, elles aussi, débattues.

A lire avant le 30 mars pour participer à la réflexion.

Télécharger le document de l’étude sur le conseil agricole, 102 pages, 2 Mo.