RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Loi pastorale /Société civile

Publié le mercredi 4 juin 2014

L’implication de la société civile pastorale dans l’élaboration de la loi pastorale au Niger : Quels enseignements ?

Cette synthèse a été réalisée par le Réseau Billital Maroobé, avec l’appui technique d’Inter-réseaux Développement rural.

Depuis la fin des années 1990, les États ouest-africains sont de plus en plus conscients de la nécessité de mettre en place des politiques et des cadres juridiques permettant de soutenir le développement du pastoralisme dans la région. Plusieurs pays ont ainsi élaboré des législations pastorales qui ont notamment pour objectif de délimiter, de façon précise, les droits de jouissance et d’accès des pasteurs à la terre et aux ressources naturelles. D’autres pays envisagent de le faire.

Le Niger a adopté une Ordonnance relative au pastoralisme en mai 2010. Fruit d’une large consultation dans laquelle la société civile pastorale a joué un rôle particulièrement dynamique et important, cette législation est considérée comme un des instruments de sécurisation de l’élevage et du pastoralisme les plus novateurs de la région.

L’élaboration et la mise en oeuvre de législations favorables aux éleveurs fait partie des préoccupations du Réseau Billital Maroobé (RBM) et plusieurs de ses antennes nationales sont mobilisées sur ces questions. Dans ce contexte, il est apparu important pour le RBM de capitaliser les enseignements de l’expérience du Niger, afin d’en faire bénéficier les autres pays.

Ce travail de capitalisation vise à établir un bilan critique de l’implication des organisations de la société civile pastorale dans l’élaboration de la législation pastorale au Niger. Il décrit les démarches qui ont permis aux organisations d’éleveurs d’influer sur le processus de production législative, ainsi que les freins et les facteurs défavorables à cette influence. Il permet d’identifier les enseignements les plus utiles à l’intention des organisations d’éleveurs des autres pays qui doivent s’impliquer dans l’élaboration de codes pastoraux.

Télécharger le document ici Voir le document sur le site Inter-réseaux, 16 pages, 1,3 Mo :