RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Outils /Sécurité alimentaire - aide à la décision

Publié le lundi 19 janvier 2015

Démarche et outils d’aide à la décision pour l’amélioration des processus de résilience de la sécurité alimentaire aux risques de catastrophes au niveau local au Niger.

A. DADDY Z. OUÉDRAOGO, N. TRAORÉ, O. MAÏMOUNA, SVN Niger/secteur agriculture ; M. BADOLO, Institut d’Applications et de Vulgarisation en sciences IAVS- Burkina Faso.

Depuis les grandes sécheresses des années 70, le Sahel a réalisé des progrès dans la prévention et la gestion des risques climatiques et de catastrophes, singulièrement dans le domaine de la sécurité alimentaire. Ces progrès sont des accomplissements multiples dans les domaines de l’alerte précoce, de la riposte, de la réhabilitation post – catastrophes et de la gestion de la vulnérabilité structurelle.

Toutefois, pour les pays et les populations de cette région, le climat induit encore de fortes contraintes pour le développement social et économique. Cette persistance de l’emprise du climat résulte d’insuffisances diverses dans les solutions de réduction de la vulnérabilité mises en œuvre, mais de manière plus décisive de déficits structurels dans la gouvernance des risques de catastrophes. De manière générale au Sahel, les interventions pour la prévention et la gestion des risques climatiques et de catastrophes ne sont pas régies par des cadres de référence robustes et consensuels, qui fondent leur efficience et leur synergie dans le temps et l’espace.

Relever le défi d’une amélioration significative de la gouvernance des risques de catastrophes est ainsi, au Sahel, une des principales clés pour créer les conditions d’un développement résilient aux variations climatiques.

Cet article présente un corpus de référentiels pour l’amélioration de la gouvernance locale des risques de catastrophes, en lien avec la sécurité alimentaire dans le contexte du Niger. Ces référentiels sont des outils d’aide à la décision pour une réduction significative des insuffisances actuelles relatives à la formulation, la mise en œuvre et l’évaluation des processus de résilience de la sécurité alimentaire aux risques climatiques.

La méthodologie utilisée pour l’élaboration de ces outils combine une démarche scientifique et une approche participative impliquant les populations concernées. Cette démarche donne aux outils proposés la pertinence nécessaire pour fonder une gouvernance locale des risques de catastrophes centrée sur les populations et leurs besoins d’adaptation.

La zone de l’étude est le village de Guidiguir dans la région de Zinder au Niger.

Attention / Ce document est destiné aux spécialistes de la sécurité alimentaire.

Télécharger le document, 14 pages, 314 Ko.