RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Oignons / un match Niger - Hollande

Publié le mercredi 23 juin 2010

Importations d’oignon en Afrique de l’Ouest : un match entre le Niger et la Hollande

L’Afrique de l’Ouest c’est le marché du Niger, qui est le premier exportateur d’oignon de la sous région Afrique de l’Ouest, suivi par le Burkina Faso.

Le Niger exporte des oignons vers les marchés des pays proches : le Ghana, le Nigeria, le Bénin, le Togo, la Côte d’Ivoire et plus récemment vers l’Algérie. Le Niger a deux concurrents pour l’approvisionnement des marchés d’Afrique de l’Ouest : les Pays Bas (mais on dit souvent Hollande) et le Burkina Faso.

Les Pays Bas sont le premier exportateur d’oignon vers l’Afrique de l’Ouest et donc le premier concurrent du Niger sur les importants marchés urbains des pays de la côte.

En 2009, les Pays Bas ont exporté 288.000 tonnes d’oignon vers l’Afrique de l’Ouest. Les pays plus gros importateurs d’oignon de Hollande sont le Sénégal avec 120.000 tonnes, la Côte d’Ivoire 64.000 tonnes, la Mauritanie 37.000 tonnes et la Guinée 34. 000 tonnes (données Eurostat).

Le Niger exporte autour de 80.000 / 100.000 tonnes mais les chiffres restent imprécis. La marge d’erreur pourrait être très importante, les exportations supérieures.

Le Nigeria, le Togo, le Bénin, le Ghana n’importent quasiment pas d’oignon des Pays Bas.

Les exportations de la Hollande sont en forte hausse avec plus de 55.000 tonnes par rapport à 2008. C’est surtout en Côte d’Ivoire que les importations ont augmenté avec un doublement de 2008 à 2009. La Côte d’Ivoire importe plus de 6.000 tonnes d’oignons de Hollande par mois pendant la période d’août à janvier. La Côte d’Ivoire était en 2002 le marché le plus important de l’oignon nigérien. La guerre a modifié cela mais la Côte d’Ivoire reste le marché potentiel qui peut permettre d’augmenter les exportations du Niger.

Aujourd’hui le Niger domine les marchés de la partie Est de l’Afrique de l’Ouest et les Pays Bas la partie Ouest. Le Burkina est à cheval entre les deux.

Il faut aussi signaler qu’en même temps, l’Union européenne a importé sur son territoire 252.000 tonnes d’oignon en 2009, principalement de Nouvelle Zélande, d’Egypte, d’Australie, d’Argentine et du Chili. Seuls trois pays d’Afrique subsaharienne figurent dans la liste des pays exportateurs d’oignons vers l’Europe : l’Afrique du Sud avec 9.000 tonnes, Madagascar avec 1.900 tonnes et enfin le Sénégal avec 276 tonnes.