RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

2012 /Année des coopératives

Publié le lundi 2 janvier 2012

2012, Année Internationale des Coopératives

Les Nations-Unies ont déclaré l’année 2012, « Année internationale des coopératives ».

L’Année internationale des Coopératives a pour principaux objectifs d’accroître la connaissance que le public peut avoir des coopératives, de leur contribution au développement socioéconomique, et de promouvoir leur création et leur croissance. Elle reconnaît, en particulier, leur impact sur la réduction de la pauvreté, la création d’emplois et l’intégration sociale.

Cette Année Internationale a pour slogan "les coopératives, des entreprises pour un monde meilleur” et son logo évoque la définition des entreprises coopératives qui sont des associations autonomes de personnes unies volontairement pour rencontrer leurs besoins économiques, sociaux, culturels communs et leurs aspirations, au sein d’une entreprise dont ils sont copropriétaires et qu’ils contrôlent de manière démocratique. Le logo représente sept personnes unissant leurs forces pour soulever et soutenir un cube.

Lorsqu’ils se regroupent, les agriculteurs (au sens large, c’est-à-dire le travail de la terre, l’élevage, la sylviculture et la pêche), travaillant dans des exploitations agricoles familiales, peuvent négocier de meilleures conditions d’approvisionnement, faire baisser les prix des intrants agricoles notamment les semences, les engrais et les équipements, ou trouver de meilleures opportunités pour écouler leurs produits sur les marchés. Les coopératives offrent, en outre, des services, notamment des formations améliorées, un meilleur accès à l’information, aux technologies, aux innovations ainsi qu’aux services de vulgarisation, une aide à la sécurisation des droits fonciers, un meilleur l’accès aux ressources naturelles.

L’Année internationale encourage les gouvernements à établir des politiques, une législation et une réglementation favorables à la création, la croissance et la stabilité des coopératives.

Au cours de cette année 2012, dans la mesure de ses moyens, le Réseau national des Chambres d’Agriculture du Niger va essayer :
- de mettre en évidence le rôle des coopératives dans le développement économique et social, évaluer leur impact et sensibiliser les producteurs sur leur rôle et leur (bon) fonctionnement, et les « bonnes pratiques » qui y sont liées ;
- d’aider les « décideurs » dans la conception et la mise en œuvre des politiques, lois, règlements et projets qui prennent en considération les besoins et les préoccupations des petits exploitants agricoles, hommes ou femmes, et créer un environnement favorable à la promotion et au renforcement des coopératives agricoles ;
- de renforcer le dialogue et le partenariat entre les coopératives agricoles, les services techniques, les instituts de recherche, les collectivités décentralisées, les ONG, en vue de favoriser le développement des coopératives.

Il s’agira de proposer des notes et outils sur les coopératives, de réaliser des capitalisations pour certaines coopératives ou union et fédérations, et surtout de donner la parole aux membres et responsables (hommes et femmes) de ces coopératives pour qu’ils racontent et expliquent leurs expériences et leurs projets.

Pour cela, le RECA vous propose une première série de notes sur les aspect de la « législation » des coopératives.

Vous y trouverez :
- L’ordonnance n°96 portant régime des coopératives rurales au Niger
- Une première note pour essayer de mieux comprendre les termes et les contenus des textes de loi sur les coopératives.
- Une note sur le dernier Acte Uniforme de l’OHADA relatif au droit des sociétés coopératives (adopté en décembre 2010)

Ces documents seront progressivement complétés et enrichis au cours de l’année 2012.