RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Mooriben Infos N°2 /Décembre 2014

Publié le vendredi 23 janvier 2015

Type document: -vide-

Mooriben_Infos2Mooriben Infos / Bulletin d’informations Mooriben n°2 - Décembre 2014

Au sommaire :

- Mieux s’investir pour la cause des producteurs ruraux

- L’agriculture pluviale - Renforcer les capacités des producteurs

Au Niger, la situation du monde rural se caractérise depuis presque une décennie par une crise dontla manifestation la plus visible est la baisse de la productivité des terres. Les aléas climatiques et la pauvreté des terres en sont les causes principales. En effet, les irrégularités climatiques sont intrinsèques à la nature semi aride du climat : deux années sur cinq sont déficitaires.

- Changement climatique - Une préoccupation de l’heure

Mooriben, dans son combat de réduire au maximum l’incidence climatique dans sa zone d’intervention en particulier et au Niger en général et au regard de la récurrence des crises alimentaires au Sahel combinées aux perturbations des cycles des saisons, accompagne depuis Mai 2013, 12 communes réparties dans les régions de Dosso et Tillabéri avec l’appui financier d’OXFAM (Financement de la Banque Mondiale et la Coopération Suisse).

- Campagne agricole 2014 - Plutôt tumultueuse

Selon le Bulletin Décadaire de la Direction des Statistiques du Ministère de l’Agriculture, à la 1ère décade du mois de juin 2014, sur les 12.200 villages agricoles que compte le Niger, 4895 ont effectué leurs semis, soit 40%. A la même période en 2013, seulement 20% des villages agricoles ont semé. Néanmoins, des périodes de sècheresse plus ou moins longues ont été observées au cours de cette décade dans plusieurs localités des régions de Diffa, Dosso, Tahoua, Tillabéry, Maradi et Zinder.

- Voyage d’echanges à l’union MADDA BAN

Dans le but d’insuffler une nouvelle dynamique aux unions membres du réseau Mooriben, le Secrétariat Exécutif a initié un voyage d’échanges à l’Union Madabane de Falwel. C’est ainsi que d’unepart, le redéploiement des compétences techniques des unions qui, il faut le rappeler est une grande première, du moins sur cette forme, a été envisagé à travers ce voyage dans l’union la plus performante (Falwel) au profit de l’ensemble des animateurs afin de permettre aux uns et aux autres dont les unions sont en train d’éprouver des difficultés d’adaptation par rapport aux nouvelles options prises au sein du réseau et d’autre part les avancées constatées par les participants ont été saisies pour le lancement d’un diagnostic de toutes les banques céréalières et boutiques d’intrants.

- Promouvoir et valoriser l’entreprenariat féminin

La mise en oeuvre du programme pilote d’appui à la promotion de l’entrepreneuriat agricole financé par Agri-Pro focus (APF) à travers Oxfam Novib, Mooriben de concert avec les OP membres du Consortium des Organisations Paysannes (COP) a acquis une grande expérience notamment dans l’aménagement des terres et la production des semences améliorées de mil et de niébé dans ses unions membres.

- Des banques de céréales pour la sécurité alimentaire

Amadou Moussa Abdoulaye, ancien Secrétaire exécutif de la Fédération des Unions de groupements paysans du Niger (FUGN-Mooriben), détaille la stratégie mise en place par son organisation face à des crises alimentaires de plus en plus récurrentes au Niger depuis le milieu des années 2000.

- Journée mondiale de la femme rurale - Edition 2014

- La riziculture, au bord du fleuve

L’Union des Groupements Paysans Albarka de Sawani se trouve dans la Région et le Département de Tillabéri, de la commune rurale de Sinder et plus précisément à Sawani le chef lieu de la commune ou se trouve son siège de centralisation soit à 18 km nord-ouest de la ville de Tillabéri. L’Union compte aujourd’hui 20 groupements membres agréés et est composée de 1003 membres physiques dont 548 femmes dans 13 villages administratifs.

- Elevage naisseur : un moyen de lutte contre la pauvreté

Mooriben à travers son Programme Réduction des Risques de Catastrophe (DRR) financé par la Banque Mondiale et la Coopération Suisse, mène des actions multiples et multiformes dans la commune rurale de Karkara pour appuyer les groupements féminins dans leurs activités génératrices des revenus.

- Plaidoyer en faveur de la Loi d’Orientation et de Programmation Agricole

- Voyage d’échanges au Burkina

Télécharger Mooriben Infos n°2, 16 pages, 697 Ko.