RECA

Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger

 

Rechercher

Agenda

Focus

Appui conseil

Base de données

A lire cette semaine

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS).

Le Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel, coordination Niger a conduit en avril et mai 2016 une caravane de vaccination de cheptel dans toutes les régions du pays. Voici le contenu du deuxième bulletin d’information du PRAPS.Lire la suite...


Promouvoir le lait local au Sahel : L’expérience des centres de collecte paysans multi-services au Niger.

Le projet Nariindu a permis de développer une solution innovante de centre de collecte paysans multi-services. C’est un chaînon manquant de la filière lait locale : les centres offrent aux éleveurs du conseil et des intrants pour améliorer la santé des troupeaux et la qualité du lait ; les éleveurs payent ces services avec le lait, qui leur fourni une source de revenus régulière. Lire la suite...


Résultats du conseil de gestion à l’exploitation agricole pour la culture du poivron / campagne 2015 – 2016 / Partie (2).

Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) de Diffa. Cette note est la suite d’une première note présentant le dispositif mis en place pour le conseil de gestion puis les résultats concernant les surfaces, les rendements et les charges opérationnelles. Cette seconde partie présente une analyse des coûts de revient et des marges brutes des producteurs pour leur culture de poivron. Lire la suite...


Bulletin Agro-Hydro-Météorologique décadaire / 1ère décade de juillet

Faibles précipitations sur la majeure partie du pays. Au niveau pastoral, il ressort que l’année 2016 paraît meilleure pour l’instant à 2015. Cette tendance a été observée depuis la 1ère décade du mois de juin et se poursuit au cours des décades suivantes. les mouvements et les concentrations des animaux sont habituels, la situation sanitaire est calme dans l’ensemble. Lire la suite...


Un développement économique et social équilibré et durable s’appuie, dans ses premières étapes, sur une agriculture solide. Cela implique l’injection de capitaux très importants, impliquant une montée en puissance du crédit agricole. Cette note présente une synthèse de différents travaux et études sur le crédit agricole Lire la suite...


L’or… jaune de Djirataoua (Région de Maradi).

Sur le premier périmètre de Djirataoua, le plus ancien, quelle est la culture dont le revenu est estimé à 100 millions de F.CFA par an, devant la patate douce (96 millions), le moringa (40 millions), le manioc (55 millions) ou l’arachide (28 millions) ? Lire la suite...


Plan Maroc Vert : les grands principes et avancées de la stratégie agricole marocaine.

Pourquoi parle-t-on du Plan Maroc Vert en Afrique de l’Ouest ? De plus en plus d’acteurs du développement agricole ouest-africains (autorités nationales, organisations de producteurs, partenaires techniques et financiers) s’intéressent au Plan Maroc Vert. Lire la suite...


Liste des notes et documents sur le maraîchage disponibles sur le site du RECA / Version 6 juillet 2016.

Cette liste rassemble 56 notes et documents qui concernent les cultures maraîchères, en dehors de l’oignon pour lequel une autre liste est disponible. Les notes sont classées dans les rubriques suivantes : Notes maraîchage – Modules de formation – Protection phytosanitaire – Conseil en maraîchage – Fiches techniques – Marché et prix – Semences – Autres. Lire la suite...


Evolution des prix de gros du moringa frais pendant un an sur le marché de Niamey.

La variation de prix du sac de feuilles de moringa entre les prix les plus bas et les prix les plus élevés est de 1 à 3 en moyenne. Cela représente une variation relativement limitée par rapport à la plupart des autres produits maraîchers (tomate, piment, poivron, etc.). Lire la suite...


Quels actes fonciers peuvent être joints au dossier de demande d’un crédit ?

Pour accéder au crédit, les producteurs agricoles doivent fournir un acte foncier aux banques ou instituts de micro-finance. Cet acte foncier permet aux institutions financières de s’assurer que le demandeur a effectivement des droits fonciers sur un terrain identifié et de juger des besoins de financement et de la viabilité du projet en connaissant la superficie du terrain. Lire la suite...